Proche-Orient: M. Abbas sollicite l'implication de l'UA

Syrte- Libye (PANA) -- Le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas (Abou Mazen) a appelé lundi à Syrte, les leaders africains à constituer un Haut comité dans le but de contribuer au processus de paix au Proche-Orient, conformément à la résolution 1515 du Conseil de sécurité des Nations unies.
M.
Abbas, qui prononçait un discours devant le 5ème sommet ordinaire des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union africaine, réuni à Syrte la ville natale du guide libyen Mouammar Kadhafi, a rappelé que les pays d'Afrique et le peuple palestinien ont mené des combats similaires pour recouvrer leur indépendance et mettre un terme à la discrimination raciale et à l'apartheid.
"La paix et la sécurité dans la région du Proche-Orient suscite l'intérêt de l'ensemble de la communauté internationale", a souligné le président palestinien, qui a réitéré son appel à l'application des résolutions internationales auxquelles Israël doit se conformer.
Il a regretté qu'en dépit des initiatives prises par les Palestiniens en vue de la mise en application de la "Feuille de route", lors de la réunion du Caire, l'Etat hébreu poursuit toujours sa "politique d'implantation des colonies", sa "campagne d'arrestation des Palestiniens" et l'érection du mur de séparation qui "porte gravement préjudice à l'économie palestinienne".
"Nous entreprenons de notre part, des initiatives dans le but d'apaiser la tension et de favoriser un climat de dialogue afin de parvenir à une paix durable et à la création d'un Etat palestinien indépendant et viable avec pour capitale Jérusalem, mais nous nous heurtons aux tergiversations d'Israël", a-t-il affirmé.
Outre M.
Abbas, le secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan, le secrétaire général de la Ligue des Etats arabes, Amr Moussa et le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, ont assisté à la séance d'ouverture du sommet de Syrte qui s'achève mardi.

04 juillet 2005 17:17:00




xhtml CSS