Prochaine visite de Mandela à Abdelbesset Al-Megrahi

Tripoli- Libye (PANA) -- L'ancien président sud-africain, Nelson Mandela, a informé, mardi, le guide de la révolution libyenne de sa visite, la semaine prochaine, en Grande-Bretagne pour y rencontrer Abdelbasset Al-Megrahi afin de s'assurer de sa santé et de la conformité des conditions de sa détention avec l'accord de l'extradition.
M.
Al-Megrahi est détenu en Grande-Bretagne après sa condamnation à la prison à vie par un tribunal écossais pour son implication dans l'attentat contre l'avion de la compagnie américaine Pan Am qui, en décembre 1988, avait fait 270 morts.
M.
Mandela avait, avec les dirigeants saoudiens, joué un rôle clé pour le déblocage de l'affaire dite de Lockerbie en mars 1999 alors qu'il était encore président.
Il avait notamment vivement critiqué Washington et Londres pour leur refus de lever les sanctions contre Tripoli, estimant que ces deux pays n'avaient pas honoré une promesse faite après l'extradition des ressortissants libyens pour le procès.
Selon l'Agence de presse libyenne (JANA), l'ancien président sud- africain, qui s'entretenait par téléphone avec le colonel Kadhafi, lui indiqué que Abdelbasset Al-Megrahi pouvait interjeter appel devant la Cour européenne ou le Conseil des lords.
Il aurait également émis l'espoir que le détenu sera acquitté, "tout le monde s'étant rendu compte qu'il était un otage politique condamné sous le poids de pressions politiques et non pour des considérations juridiques".
Lors d'un précédent entretien téléphonique, mercredi dernier avec le leader libyen, M.
Mandela avait réaffirmé son engagement à poursuivre les contacts "avec toutes les parties concernées par cette affaire", conclut l'Agence libyenne.

04 juin 2002 22:30:00




xhtml CSS