Prise de fonction du nouveau représentant de l'UNICEF au Mali

Bamako, Mali (PANA) - Un nouveau représentant de l’UNICEF au Mali, l’Espagnol Fran Equiza (44 ans) vient de prendre fonction à Bamako, a appris la PANA de source officielle.

Jusqu’à cette nomination, il assumait les fonctions de directeur régional de l’ONG Oxfam dans la Corne  de l’Afrique, basée à Nairobi au Kenya où il a passé quatre années. Il a assuré à ce poste, la direction générale de la mise en œuvre des programmes régionaux d’Oxfam-Grande-Bretagne.

Il a également assumé les mêmes fonctions de directeur régional à Mexico pour l’Amérique Latine de 2008 à 2010.

Le nouveau représentant de l’UNICEF au Mali possède une grande expérience dans le domaine de l’urgence humanitaire. A ce titre, de 2005 à 2008, il a dirigé les programmes internationaux en Espagne pour Oxfam Inter monde. Il a, en outre, assuré la coordination d’ensemble de la totalité des opérations d’aide humanitaire internationale.

Détenteur d’une Maîtrise en gestion administrative (MBA), il est également titulaire d’une Maîtrise en sciences de l’information et connaissance de la société et d’une autre Maîtrise en analyse économique appliquée.

En présentant, la semaine dernière, sa lettre d’agrément au ministre malien des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Coopération internationale, Fran Equiza s’est déclaré conscient de l’immensité de la tâche pour le devenir des enfants et des femmes du Mali en raison de la crise que le pays a connue.

«En appui au gouvernement du Mali, l’UNICEF continuera à travailler à la prévention et à la prise en charge de la malnutrition, à la protection des enfants les plus vulnérables face à la violence, aux abus, à l’exploitation et à la négligence, ainsi qu’à l’amélioration de l’accès à une éducation de qualité dans un environnement d’apprentissage sain et protecteur», a-t-il assuré.

Le ministre Abdoulaye Diop a, pour sa part, salué l’excellence de la coopération entre le Mali et l’UNICEF. «La mission de l’UNICEF est plus que pertinente, car l’enfant en raison de sa vulnérabilité devra rester une cible au cœur de toutes les préoccupations à travers des synergies innovantes», a-t-il affirmé.
-0- PANA GT/IS/IBA 24dec2014

24 décembre 2014 14:47:00




xhtml CSS