Prêts de la BADEA à Madagascar, à la Côte d'Ivoire et au Gabon

Dakar- Sénégal (PANA) -- La Côte d'Ivoire, le Gabon et Madagascar ont bénéficié, en début octobre, auprès de la BADEA, de prêts dont le montant total s'élève à 19,30 millions de dollars américains, indique un communiqué de la Banque publié dimanche.
Ces prêts, "octroyés à des termes concessionnels", visent à contribuer au financement de projets de développement dans les trois pays, précise la même source.
C'est ainsi qu'un montant de 4,30 millions de dollars destiné à Madagascar, devra contribuer au financement du projet de construction et d'équipement de l'Institut national des sciences comptables et de l'administration d'entreprises (INSCAE).
Ce projet vise à améliorer les conditions de l'enseignement des sciences comptables et de l'administration des entreprises et à assurer la continuité des activités de l'INSCAE en regroupant l'ensemble des activités de l'institut pour une plus grande efficacité.
Ce prêt, "remboursable sur une période de 30 ans, dont 10 ans de différé, avec un taux d'intérêt annuel d'un pour cent, favorisera l'augmentation de la capacité d'accueil de l'Institut, dans le but de permettre aux étudiants issus des provinces de profiter pleinement de ses services", souligne le communiqué.
L'enveloppe attribuée au Gabon, d'un montant de 10 millions de dollars, est destinée au financement de la réhabilitation des infrastructures de 10 aéroports provinciaux.
Il s'agira d'améliorer le niveau de service des principaux aéroports internes, ainsi que leurs systèmes de gestion et de fonctionnement afin de contribuer au désenclavement des villes de l'intérieur.
Ce prêt, remboursable sur une période de 25 ans, y compris un délai de grâce de cinq ans avec un taux d'intérêt annuel de 2,5 pour cent, favorisera la création d'emplois dans le cadre de la lutte contre la pauvreté.
Quant à la Côte d'Ivoire, son prêt, d'un montant de cinq millions de dollars, remboursable sur une période de 30 ans, dont un délai de grâce de 10 ans, avec un taux d'intérêt annuel d'un pour cent, devra servir à financer le projet de réhabilitation du lycée professionnel de Man.
Le projet vise à réhabiliter les bâtiments afin de renouveler la capacité d'accueil de cette école qui dispense des enseignements dans les domaines de la mécanique, de l'entretien électrique et électronique et de gestion de la production.
Les engagements de la BADEA en faveur des ces trois pays africains ont atteint, au 30 juin 2007, un montant total de 194,415 millions de dollars américains, sur un montant total de 3.
315,822 millions de dollars en faveur des 43 pays africains bénéficiaires de l'aide de l'institution financière.

21 octobre 2007 10:08:00




xhtml CSS