Près de 4 millions de Somaliens menacés par la famine

Addis-Abéba- Ethiopie (PANA) -- La moitié de la population somalienne composée de huit millions d'habitants se trouve dans le besoin d'une aide alimentaire d'urgence, a indiqué l'ONG Oxfam, dans un rapport publié mardi à Addis-Abéba, en marge du 12ème sommet de l'Union africaine.
D'après l'ONG, plus de 3.
5 millions de Somaliens sont ménacés par la famine.
“Plus d'un million de personnes ont été contraintes de fuir leurs maisons à cause de la situation d'extrême violence que traverse le pays.
Les organismes spécialisés dans l'aide alimentaire ne peuvent fournir qu'une partie de l'aide nécessaire à ces millions de personnes nécessiteuses en Somalie, à cause de la violence et du fait que de plus en plus, les secouristes sont visés par les belligérants", indique le rapport.
Rien que pour l'année dernière, plus de trente secouristes ont été tués dans ce pays de la Corne de l'Afrique plongé dans le chaos depuis 1991, suite au renversement du général dictateur Siad Barre.
Dans ce rapport, Oxfam accuse toutes les parties d'avoir commis des crimes de guerre, en précisant que les populations civiles continuent de subir les atrocités de ce conflit.
"Tous les protagonistes de ce conflit doivent se conformer aux lois internationales sur l'humanitaire et arrêter immédiatement de tuer les civils.
La communauté internationale doit mettre l'accent d'urgence sur les politiques de gestion de la crise humanitaire qui ravage le pays et montrer un engagement sans faille à faire respecter les lois internationales déjà existantes en condamnant tous ceux qui ont commis des atrocités en Somalie.
Ce conflit, combiné avec les cycles de violence et d'inondation que connaît le pays, a eu un impact négatif sur les civils", a ajouté le rapport.
Suite à la situation de détresse croissante qui prévaut dans le pays après le retrait, le mois dernier des troupes éthiopiennes, l'ONG soutient que son programme qui permet d'apporter quotidiennement de la nourriture à plus de 60000 personnes dans la capitale Mogadiscio est un programme novateur.
"Ceci, en plus de fournir de l'eau à 200.
000 personnes qui avaient été contraintes d'abandonner leurs maisons", ajoute Oxfam.

03 février 2009 23:34:00




xhtml CSS