Près de 386.000 enfants vont naître le Jour de l'An dans le monde (UNICEF)

New York, Etats-unis (PANA) – Environ 386.000 bébés vont naître le premier jour de l'an, a annoncé, lundi, le Fonds des Nations unies pour l'enfance; plus de 90 pour cent d'entre eux vont voir le jour dans les régions les moins développées.

A travers le monde, plus de la moitié de ces naissances sont prévues dans neuf pays, indique l'UNICEF dans un communiqué.

Il s'agit de l'Inde - 69.070, de la Chine - 44.760, du Nigeria - 20.210, du Pakistan - 14.910, de l'Indonésie - 13.370, des Etats-unis - 11.280, de la République démocratique du Congo - 9.400, de l'Ethiopie - 9020 et du Bangladesh -8370.

D'après l'UNICEF, si la plupart de ces bébés vont survivre, certains ne vont pas dépasser leur premier jour.

"En 2016, environ 2.600 enfants sont décédés dans les premières 24 heures de leur existence chaque jour de l'année. Pour près de deux millions de nouveau-nés, leur première semaine a été aussi la dernière".

En tout, 2,6 millions d'enfants sont morts avant la fin de leur premier mois. Parmi ces enfants, plus de 80 pour cent sont décédés des suites de causes évitables et traitables comme la naissance prématurée, les complications de l'accouchement, et les infections comme le sepsis et la pneumonie, selon l'UNICEF.

"Pour cette nouvelle année, la résolution de l'agence onusienne est d'aider à donner à chaque enfant plus d'une heure, plus d'un jour, plus d'un mois, plus de survie", a déclaré Stefan Peterson, chef de la division Santé à l'UNICEF. Nous invitons les gouvernements et les partenaires à se joindre à la lutte pour sauver des millions de vies d'enfants par des solutions à moindre coût qui ont fait leurs preuves".

D'après le communiqué, au cours des deux décennies écoulées, le monde a enregistré des progrès sans précédent dans la survie de l'enfant en réduisant de moitié le nombre d'enfants dans le monde morts avant leur cinquième anniversaire à 5,6 millions en 2016.

"Mais malgré ces avancées, les progrès ont été plus lents pour les nouveau-nés. Les bébés qui meurent au cours de leur premier mois représentent 46 pour cent de tous les décès d'enfants de moins de cinq ans.

L'UNICEF a déclaré que le mois prochain, elle allait lancer la campagne internationale "Every Child Alive" pour des solutions de santé de qualité abordables pour chaque mère et chaque nouveau-né.

Ces solutions comprendront, entre autres, l'approvisionnement régulier en eau potable et en électricité des structures de santé, la présence d'un personnel médical qualifié durant l'accouchement, la désinfection du cordon ombilical, l'allaitement maternel au bout de la première heure après la naissance, et le contact peau à peau entre la mère et l'enfant.

"Nous entrons désormais dans l'ère où tous les nouveau-nés du monde devraient avoir l'opportunité de voir le 22-ème siècle", a ajouté M. Peterson. "Malheureusement, près de la moitié des enfants nés cette année ne l'auront vraisemblablement pas. Un enfant né en Suède en 2018 a le plus de chances de vivre jusqu'en 2100, tandis qu'un enfant né en Somalie ne vivra vraisemblablement pas au-delà de 2017", a-t-il poursuivi.
-0- PANA MA/FJG//SOC 01jan2018

01 janvier 2018 14:09:46




xhtml CSS