Près de 24 pc de filles mineures mariées au Burkina Faso

Ouagadougou, Burkina Faso (PANA) - Au Burkina Faso, parmi les femmes âgées entre 15 et  19 ans, 23,5 pc sont déjà mariées ou vivent en union libre, alors que le taux de prévalence moyen en Afrique subsaharienne est de 39 pc, a révélé, mercredi, un rapport du ministère de l’Action sociale.

Selon le rapport, dont la PANA a reçu copie, le taux de prévalence du mariage précoce est de 30,9 pc en milieu rural contre 9,5 pc en milieu urbain.

Concernant le phénomène des mutilations sexuelles, les autorités ont fait référence à une enquête réalisée en 2010, qui fait ressortir un taux de prévalence de 76 pc chez les femmes et filles âgées de 15 à 49 ans et de 13,3 pc chez les filles de moins de 15 ans.

Face à ce constat, le ministère de l’Action sociale et de la Solidarité nationale, indique avoir entrepris l’élaboration du quatrième Plan d’action national de lutte contre la pratique de l’excision 2016-2020 et l’élaboration d’une stratégie nationale d’abandon du mariage précoce ou mariage des enfants.

Chaque année, dans le monde environ 14 millions d’adolescentes sont mariées et 41 pays ont un taux de prévalence du mariage des enfants de 30 pc ou plus, selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) qui estime à 140 millions le nombre de femmes dans le monde vivant actuellement avec des séquelles des mutilations génitales.

Pour le continent africain, l’OMS estime que 92 millions de femmes et de jeunes filles ont subi, parfois dès l’âge de 10 ans, des mutilations sexuelles.
-0- PANA NDT/JSG/IBA 08juilI2015

08 juillet 2015 09:20:35




xhtml CSS