Pont aérien du PAM pour une assistance alimentaire aux personnes déplacées en Côte d'Ivoire

Bamako, Mali (PANA) - Le Programme alimentaire mondial (PAM) a mis en place un pont aérien pour fournir une assistance alimentaire à des dizaines de milliers de personnes déplacées en Côte d’Ivoire, ainsi qu’aux réfugiés ivoiriens au Liberia voisin, indique un communiqué de l’organisation onusienne reçu mardi à la PANA à Bamako.

Cette semaine, le PAM va transporter par voie aérienne 270 tonnes de nourriture depuis Bamako vers Abidjan, la capitale économique ivoirienne.

L’opération porte sur la livraison de 9.000 tonnes de céréales, notamment en riz, dont la plus grande partie sera acheminée ultérieurement par route du Mali vers les villes ivoiriennes de Man, Korhogo et Bouaké, dans l’Ouest et le Nord de la Côte d’Ivoire et vers Saclepea, au Liberia.

Les petits agriculteurs au Mali jouent un rôle primordial dans la réponse à la crise, puisque le riz acheté localement par le PAM est envoyé directement pour les opérations en Côte d’Ivoire et au Liberia.

La valeur des céréales achetées à l’Union paysanne Faso Jigi à Ségou  (centre-Mali ), à travers le Projet achat pour le progrès (PHP) est de 6,036 millions de dollars américains.

Le PAM est aussi en train d’organiser des vols pour du personnel humanitaire vers les villes du Nord, comme Bouaké et Man où certaines agences humanitaires ont déjà transféré leurs opérations.

Le PAM a pu transporter et distribuer 85 tonnes de nourriture à 27.500 déplacés à Duékoué, à l’ouest du pays, note le communiqué.

Au Liberia, où plus de 147.000 Ivoiriens se sont réfugiés depuis décembre 2010, le PAM est en train de monter une opération de 25.000 tonnes de nourriture pour venir en aide à 150.000 réfugiés ivoiriens et 36.000 familles d’accueil libériennes.
-0- PANA GT/JSG/IBA 19avr2011

19 avril 2011 12:02:31




xhtml CSS