Plus de 75 pc des femmes du Burkina Faso évoluent dans la main-d’œuvre agricole

Ouagadougou, Burkina Faso (PANA) - Plus de 75 pc de femmes burkinabè évoluent dans la main-d’œuvre agricole et assurent plus de 80 pc de la production alimentaire, selon la ministre de la Femme, de la Solidarité nationale et de la Famille, Laure Zongo/Hien.

Dans une déclaration publiée à l’occasion de la 19ème édition de la Journée mondiale de la femme rurale célébrée vendredi en différé au Burkina Faso, Mme Hien a précisé que les femmes, qui représentent plus de la moitié de la population burkinabè, intervient dans la transformation des produits pour les besoins de la famille et pour le petit commerce.

"En plus de leur participation aux travaux agricoles, elles sont fortement présentes dans le secteur non structuré, notamment l’artisanat", a-t-elle ajouté.

Cette journée est célébrée au Burkina Faso sous le thème: "Valorisation des produits artisanaux et autonomisation économique de la femme en milieu rural".

Selon la ministre, l’artisanat constitue un fort potentiel économique et de création d’emplois et d’auto-emplois pour les femmes, principalement celles du monde rural, car étant le deuxième pourvoyeur d’emplois après le secteur de l’agriculture et de l’élevage.

Au Burkina Faso, les femmes rurales sont présentes dans la teinture, la vannerie, la poterie, le tissage, etc.

Malheureusement, a regretté la ministre,  il est reconnu à l’unanimité que de nombreuses femmes rurales continuent de rencontrer des obstacles qui minent leur autonomie et entravent leur pleine participation au développement et à la lutte contre les défis actuels.

Parmi ces difficultés, elle a cité, entre autres,  "l’accès inégal au financement, aux équipements techniques et aux autres ressources importantes dont la terre, l’insuffisance de formation professionnelle, l’organisation des acteurs, le statut de l’artisanat et les difficultés de commercialisation des produits".

Selon elle, ces contraintes entravent l’autonomisation économique de la femme rurale, actrice incontournable dans la recherche du bien-être de la famille, de la communauté et  le développement du Burkina Faso.
-0- PANA NDT/JSG/IBA 27oct2016

27 octobre 2016 09:08:48




xhtml CSS