Plus de 500 mille enfants «non recensés» vivent dans des pays incapables de mesurer leurs progrès (UNICEF)

New York, Etats-unis (PANA) - Les dernières données sur les progrès du développement des enfants révèlent que plus d'un demi-milliard de personnes vivent dans des pays où les Objectifs de Développement Durable (ODD) sont "rapidement hors de portée", a averti mercredi l'UNICEF.

«Plus de la moitié des enfants du monde vivent dans des pays où nous ne pouvons pas suivre les progrès de leurs ODD et là où nous pouvons le faire, ils sont terriblement décevants», a déclaré Laurence Chandy, directrice de la Division des données, recherches et politiques de l'UNICEF.

Les 17 objectifs fixés par l'Agenda 2030 pour le développement durable sont le cadre pour créer un avenir de paix, de dignité et de prospérité pour tous sur une planète saine, d'ici 2030.

Un communiqué de l'ONU a déclaré qu'une évaluation précoce des progrès vers la réalisation des ODD confirme un manque alarmant de données dans 64 pays, ainsi que des progrès insuffisants dans 37 autres où les données peuvent être suivies.

"Le monde doit renouveler son engagement à atteindre les ODD, en commençant par renouveler son engagement à les mesurer", a affirmé Mme Chandy.

Le Progrès de l'UNICEF pour les enfants à l'ère des ODD est le premier rapport d'évaluation de la performance thématique vers la réalisation des objectifs mondiaux qui concernent les enfants et les jeunes.

Le rapport soulève l'inquiétude que 520 millions d'enfants vivent dans des pays qui manquent de données sur au moins deux tiers des indicateurs ODD relatifs aux enfants, ou manquent de données suffisantes pour évaluer leurs progrès - rendant ces enfants effectivement "non comptabilisés".

Lorsque les données disponibles sont suffisantes, l'ampleur des défis liés aux cibles des ODD demeure décourageante.

Le rapport avertit que sans accélération des progrès, 650 millions d'enfants vivent dans des pays où au moins deux tiers des ODD sont hors de portée ou leur vie pourrait être pire d'ici 2030.

Le rapport suit cinq domaines de progrès - la santé; l'apprentissage; la protection contre la violence et l'exploitation; un environnement sûr; et une égalité des chances - et quantifie en termes de coûts humains jusqu'où le monde est actuellement censé être en deçà des objectifs mondiaux.

Les projections montrent que d'ici 2030, dix millions d'enfants supplémentaires mourront de causes évitables avant leur cinquième anniversaire et que 31 millions souffriront d'un retard de croissance dû à un manque de nutrition adéquate.

En outre, 22 millions d'enfants manqueront l'éducation pré-scolaire; 150 millions de filles se marieront avant leur 18ème anniversaire; et 670 millions de personnes, dont beaucoup d'enfants, n'auront toujours pas d'eau potable de base.

«Il y a deux ans, le monde s'est mis d'accord sur un programme ambitieux pour donner à chaque enfant la meilleure chance dans la vie, avec une analyse de données de pointe pour guider le chemin», a déclaré M. Chandy. "Et pourtant, ce que notre rapport détaillé sur les progrès des ODD pour les enfants révèle clairement, est un manque de données", a-t-il ajouté.

Tout en redoublant d'efforts pour remédier à la pénurie mondiale de données, le rapport appelle à reconnaître que de solides institutions et capacités de collecte de données nationales demandent du temps et des investissements pour se développer.

Trois principes sous-tendent ce travail: construire des mesures solides dans les systèmes de prestation de services; des efforts systématiques et coordonnés pour faire en sorte que tous les pays aient une couverture minimale des données pour les enfants; des normes communes plus strictes sur les données concernant les enfants, notamment en identifiant plus efficacement les enfants vulnérables tout en protégeant leur vie privée.

Selon le communiqué, même si chaque gouvernement est responsable pour générer les données qui guideront et mesureront la réalisation des objectifs, la Communauté internationale a l'obligation de s'associer avec eux pour s'assurer que les objectifs des ODD sont atteints.

"La plupart des pays n'ont même pas les informations pour évaluer s'ils sont sur la bonne voie ou non. Les enfants du monde entier comptent sur nous et nous ne pouvons même pas tous les compter », a-t-il déclaré.
0- PANA MA/MTA/BEH/SOC 07mars2018

07 مارس 2018 19:47:50




xhtml CSS