Plus de 4 millions d’enfants attendus à des journées de vaccination contre la rougeole et la rubéole au Burundi

Bujumbura, Burundi (PANA) - Quelque 4,1 millions d’enfants sont attendus à des journées de vaccination contre la rougeole, une maladie infectieuse et contagieuse par voie aérienne, causant des toux et des éternuements, et la rubéole, à l’origine, notamment, de fausses couches ou des malformations congénitales, tels que la cardiopathie, la cataracte, l’arriération mentale et le diabète sucré,  a-t-on appris, mardi, de source médicale à Bujumbura.

La campagne va du 15 au 19 mai et coïncide avec la célébration de la 7ème Semaine africaine de vaccination, avec pour objectif final d’atteindre au moins 95% d’enfants de 9 mois à 14 ans, indique-t-on du côté du Programme national élargi de vaccination (PEV).

Les deux maladies sont aujourd’hui encore une réalité au Burundi où, sur 1.720 cas suspects de rougeole notifiés, entre 2008 et 2016, 381 cas se sont révélés positifs, contre 282 cas positifs de rubéole, selon toujours les chiffres du PEV.

La campagne de vaccination se déroulera au niveau des centres de Santé, des écoles maternelles et fondamentales, ainsi que dans des sites mobiles pour des localités isolées.

En vue du succès de cette campagne, il est prévu d’impliquer plusieurs intervenants dont des médecins infirmiers, des administratifs à la base, des agents de Santé communautaire et des religieux.

Au Burundi, les campagnes de vaccination s’accompagnent parfois de fausses croyances allant dans le sens d'une possible transmission du virus du SIDA, quand ce n’est pas le risque de stérilité auquel s'exposent les groupes cibles.
-0- PANA FB/IS/IBA 16mai2017


16 mai 2017 13:43:32




xhtml CSS