Plus de 250 mille élèves à l'épreuve des examens de fin d'études fondamentales ce lundi au Mali

Bamako, Mali (PANA) - Au total, 250.715 élèves de la 9ème année de l'école fondamentale, repartis dans 2.000 centres d'examen passent, ce lundi, jusqu'au mercredi, les épreuves du Diplôme d’études fondamentales (DEF), équivalent du Brevet d'études du premier cycle (BEPC), sur  toute l’étendue du territoire malien, a appris la PANA de source officielle.

L'obtention du DEF ouvre la voie à l'enseignement secondaire (lycée) et à l'enseignement technique.

Selon le Directeur du Centre national des examens et concours (DCNEC), sur  les 2.000 centres d’examen, figure un centre en Mauritanie pour les réfugiés maliens candidats au DEF.  

Les examens vont se dérouler dans toutes les académies, à l’exception de celle de Taoudéni, une région nouvellement créée, où il n’y a pas encore de classes de 9ème année.

L'’effectif des postulants de 2018 est en légère hausse par rapport à 2017,  souligne le directeur  du DCNEC, qui explique que les 915 candidats qui sont dans des zones d’insécurité, dans  le Centre du Mali, où il est difficile de faire des évaluations, ont été déplacés vers des centres où la sécurité est assurée.

Il a précisé que les candidats maliens au DEF réfugiés au Burkina Faso et au Niger sont intégrés directement dans les écoles de ces pays et font les mêmes examens qu’eux.

En raison de la crise sécuritaire qui sévit au Mali depuis 2012, plusieurs milliers de réfugiés maliens se trouvent au Burkina Faso, au Niger et en Mauritanie, pays frontaliers du Mali.
Ces populations viennent des régions du Nord et du Cente Mali, toujours en proie à l'insécurité.
-0- PANA GT/JSG/IBA 04juin2018

04 june 2018 12:26:34




xhtml CSS