Plus d'un tiers des Libyens vivent dans la pauvreté, selon la Banque mondiale

Tripoli, Libye (PANA) - La Banque mondiale (BM) a annoncé, dans un rapport, qu'une grande proportion de Libyens, plus du tiers de la population qui est de quelque 6,3 millions, sont au bord de la pauvreté en raison de la chute des prix du pétrole, la perturbation de la production, la destruction, l'impasse politique et les conflits qui ont ravagé le pays.

La Banque mondiale a indiqué qu'un rapport de l'ONU a estimé qu'à la mi 2016, environ 435 personnes en Libye sont des déplacés et environ 1,3 million ne jouissent pas de la sécurité alimentaire, en plus d'un tiers de la population de 6,3 millions de personnes qui sont dans le besoin d'une certaine forme d'aide humanitaire, soit environ 2,4 millions de personnes.

La Banque a souligné que le taux élevé du chômage joue un rôle dans l'instabilité qui prévaut actuellement et les perspectives du retour de la paix en Libye, ajoutant qu'en définitive l'aide à court terme doit céder la place aux efforts visant à accroître l'efficacité des services du secteur civil et la Fonction publique, ainsi que le développement du secteur privé et la diversification de ses activités pour lui permettre de créer de nouveaux emplois.

La BM généralement classe les catégories de pauvreté dans son rapport de la pauvreté "modéré", où les pauvres vivent avec moins de 3,1 dollars par jour et la pauvreté "extrême", dans laquelle les pauvres vivent avec moins de 1,9 dollar par jour.
-0- PANA BY/IS/IBA 01nov2016

01 novembre 2016 15:53:33




xhtml CSS