Plan conjoint d’appui à la lutte contre le VIH à Pointe-Noire, au Congo

Brazzaville, Congo (PANA) - Les activités du mini-plan conjoint 2012-2013 d’appui du système des Nations unies à la riposte au SIDA à Pointe-Noire, principal centre économique et industriel du Congo, ont été lancées dans cette ville littorale, en vue d’accroître les capacités des institutions et des acteurs locaux en matière de prévention du VIH/SIDA, a annoncé mardi le ministère congolais de la Santé.

Le mini-plan qui entre dans le cadre du programme conjoint d'appui à la réponse nationale au SIDA (2009-2013) vise aussi la prise en charge des Personnes vivant avec le VIH (PVVIH), du suivi-évaluation à travers le renforcement des actions de communication pour le changement de comportement au niveau communautaire, l’amélioration de l'accès des PVVIH aux services de prévention, la prise en charge médicale, psycho-sociale et nutritionnelle, etc.

Ville portuaire, Pointe-Noire figure parmi les agglomérations à fort taux de prévalence du VIH avec 4,6 pc.

C’est également le 2ème département en termes de population vivant avec le VIH et des besoins pour la prise en charge des PVVIH.

Les actions de réponse au VIH s’avèrent faibles à Pointe-Noire, en raison, entre autres, de son voisinage avec les départements à taux élevé de prévalence du VIH, notamment le Niari (4,4 pc), la Bouenza (3,9 pc) et la Lékoumou (4,8 pc) au sud.

Les populations de ces régions à fort de taux de prévalence sollicitent les infrastructures sociales, économiques et sanitaires disponibles à Pointe-Noire, augmentant ainsi la charge.

Le taux prévalence du SIDA au Congo est de 3,2 pc, rappelle-t-on.
-0- PANA MB/JSG/IBA 10juil2012

10 juillet 2012 12:30:32




xhtml CSS