Plaidoyer de Mme Konaré pour les parturientes et les nouveau-nés

Bamako- Mali (PANA) -- Mme Adame Bâ Konaré, l'épouse du chef de l'Etat malien s'est livrée à un véritable plaidoyer en faveur des femmes en grossesse et des nouveau-nés, en prélude au forum régional Vision 2010 qui s'est ouvert lundi à Bamako sur la réduction de la mortalité maternelle et néonatale.
"Je rêve d'un monde où toutes les communautés et les familles de notre région sont conscientes des dangers encourus par les femmes au cours de la grossesse et de l'accouchement", a dit Mme Konaré avant l'ouverture de cet événement auquel participent une dizaine de premières Dames du continent.
Aujourd'hui encore plus qu'hier, cette vision peut devenir réalité, indique Mme Konaré, ajoutant que les études réalisées ces dix dernières années, ainsi que l'amélioration des connaissances sur cette tragédie silencieuse permettent d'avoir foi en l'avenir, pour peu que la volonté politique soit forte et que des actions concertées soient entreprises aussi bien au niveau des gouvernements, des communautés, des familles et des femmes.
La participation d'une dizaine d'épouses de chefs d'Etats africains au forum Vision 2010 "nous démontre que la lute contre la mortalité maternelle et néonatale est l'affaire de tous", dit Mme Konaré, selon qui "tout le monde, à quelque niveau qu'il soit, peut et doit contribuer à lutter contre ce fléau qui handicape lourdement le développement de notre région".
Tout en formulant le voeu que d'ici à la fin de l'année chaque pays de la région élabore un plan d'actions pour la réduction de la mortalité maternelle et néonatale, Mme Adame Bâ Konaré en appelle à la signature et à l'adoption d'une "Déclaration de Bamako" par les premières Dames africaines.

07 mai 2001 13:39:00




xhtml CSS