Perturber les élections en Guinée-Bissau exposera à de graves conséquences, avertit la CEDEAO

Yamoussoukro, Côte d'Ivoire (PANA) - La Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) a averti que toute tentative visant à perturber les élections législatives et présidentielles en Guinée-Bissau le mois prochain exposera à de graves conséquences.

La Guinée-Bissau, rappelle-t-on, organise le 13 avril des élections reportées plusieurs fois pour le retour à l'ordre constitutionnel, suite au coup d'État militaire perpétré en 2012 juste avant le second tour de l'élection présidentielle.

A l'issue de leur 44ème sommet organisé vendredi et samedi à  Yamoussoukro, en Côte d'Ivoire, les dirigeants de la CEDEAO ont mis en garde les membres de l’armée et les forces de sécurité, ainsi que la classe politique, en Guinée-Bissau contre "tout acte qui pourrait perturber le bon déroulement du processus électoral sous peine de s'exposer à de graves conséquences".

Ils ont également demandé aux  partis politiques, aux  candidats et à leurs partisans de s'abstenir d'actes de provocation, d'incitation et de toute autre action qui pourrait entraver le bon déroulement des élections et de recourir à des moyens exclusivement pacifiques et légaux pour obtenir réparation pour des griefs.

Les dirigeants ont également demandé à  la Commission de la CEDEAO de prendre toutes les mesures supplémentaires nécessaires pour assurer la tenue d'élections pacifiques, libres, justes et transparentes.

Par ailleurs, les dirigeants ont demandé à l'Union africaine (UA) et au reste de la communauté internationale de lever rapidement les sanctions imposées à la Guinée-Bissau.

Ils ont également prolongé jusqu'au 31 mars 2015, le mandat de la Mission de la CEDEAO en Guinée-Bissau (ECOMIB) et la période de transition dans le pays jusqu'à la prise de fonction des nouveaux élus.

La Guinée-Bissau, qui compte une population de 1,6 million d'âmes et qui a obtenu son indépendance du Portugal en 1973, a connu de nombreux coups d'Etat et a acquis une réputation douteuse de point de transit pour le trafic de drogue en provenance d'Amérique du Sud vers l’Europe.
-0- PANA SEG/AKA/JSG/IBA 31mars2014

31 mars 2014 11:38:06




xhtml CSS