Pax Africana appelle les Centrafricains à défendre les idéaux de paix et d’équité électorale

Lomé,Togo (PANA) - L’organisation internationale, Pax Africana, basée à Lomé, appelle les Centrafricains à « défendre les idéaux de paix et d’équité électorale », à l’approche du second tour du scrutin présidentiel, indique une déclaration de l’Ong dirigée par Edem Kodjo, ancien secrétaire général de l’Oua.

D’après cette Ong qui fait un bilan sombre de la Centrafrique ces dernières années, « l’urgence de l’heure en Centrafrique est la remise en selle d’institutions légitimes, consensuelles et crédibles jouissant de la confiance de l’ensemble des partenaires africains et internationaux d’un pays que la nature a doté d’immenses ressources naturelles et minières ».

Aussi, convie-t-elle « toutes les parties impliquées dans l’organisation du second tour du scrutin présidentiel en Centrafrique à se mobiliser pour défendre les idéaux de paix et d’équité électorale qui ont prévalu d’une manière générale ces dernières semaines dans cet Etat, en dépit des contestations brandies ici et là par divers protagonistes ».

Car, souligne Pax Africana, « un sursaut d’orgueil populaire et citoyen a vu le jour en Centrafrique, à la faveur des consultations référendaires et présidentielles de ces dernières semaines. Rien ne devra et ne pourra l’arrêter, au regard de la détermination des Centrafricains et Centrafricaines (de l’intérieur comme de l’extérieur) à accélérer le retour à la normalité de la vie politique, économique et sociale sur leur terre natale ».

Les Centrafricains, rappelle-t-on, iront aux urnes le 31 janvier (second tour) pour élire leur président de la République, après plus de trois ans de violences politiques.

Pax Africana est dirigée par l’ex-Premier ministre du Togo et ancien secrétaire général de l’Oua, Edem Kodjo. L'Ong a pour but d’œuvrer pour une paix durable en Afrique à travers l’unification du continent.
-0-PANAFAA/BEH/SOC 13jan2016

13 janvier 2016 18:07:01




xhtml CSS