Paul Biya: "les Etats unis d’Afrique, difficile mais réalisable"

Yaoundé- Cameroun (PANA) – A son retour, mercredi,- d'Accra, la capitale ghanéenne, où il a pris part aux travaux de la 9ème conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA), le président camerounais, Paul Biya, a indiqué que "bâtir les Etats unis d’Afrique est une entreprise difficile, mais réalisable".
"Le projet des Etats unis d’Afrique doit se réaliser à plus ou moins long terme parce que nous vivons dans un monde dominé par la globalisation où les grands pays sont regroupés; l’Afrique ne peut pas se permettre le luxe de continuer à vivre à l’intérieur des frontières héritées de la colonisation, il faut aller de l’avant", a-t-il martelé.
A son avis, les divergences obervées au sommet d'Accra sont venues de certains Etats qui pensaient qu’il fallait former immédiatement un gouvernement africain alors que pour d’autres, tout en adhérant à cet objectif, il était nécessaire de préparer les gouvernements à cet effet et évaluer le fonctionnement de certains organismes, notamment l’Union africaine et son Conseil exécutif.
Dans le même ordre d’idées, il explique qu’avant de créer de nouveaux organismes, l’on devrait évaluer le fonctionnement de la dizaine de regroupements sous-régionaux que compte le continent.
Il estime que beaucoup reste à faire, surtout qu’il faudrait que soient définis certains aspects de la forme des Etats unis d’Afrique que l’on voudrait créer, sa Constitution et même les moyens nécessaires pour mettre le continent dans un seul Etat.
"Bâtir les Etats unis d’Afrique est une entreprise difficile mais l’Afrique va s’y atteler parce qu’il y a de la volonté, seulement on devrait y accorder un peu de temps, mobiliser les compétences et programmer beaucoup d’autres rencontres des chefs d’Etat et de gouvernement et de décideurs", a-t-il poursuivi.

05 juillet 2007 13:10:00




xhtml CSS