Partenariat de plus de 5 millions de dollars entre Orange et Gavi pour renforcer la couverture vaccinale en Côte d'Ivoire

Abidjan, Côte d'Ivoire (PANA) -  L'opérateur de télécommunications Orange et l’Alliance du Vaccin (Gavi) ont annoncé, jeudi, avoir conclu un partenariat d'une durée de cinq ans avec le ministère ivoirien de la Santé pour renforcer les taux de vaccination dans les régions et districts où la couverture vaccinale est la plus faible.

Dénommé « M-Vaccin Côte d’Ivoire », ce projet utilisant la technologie mobile d’Orange est destiné à informer les parents sur l’importance de la vaccination par l’envoi de sms et de messages vocaux, notamment en langue locale.

Des messages ciblés permettront également aux parents de ne pas manquer de séances de vaccinations en leur rappelant le calendrier vaccinal ainsi que les dates de vaccination de leurs enfants.

"Ce nouveau partenariat est extrêmement innovant et important pour les enfants de Côte d’Ivoire. Souvent les parents ne reçoivent pas assez d’information sur l’importance de la vaccination parce qu’ils sont éloignés des centres de santé ou situés dans des endroits difficiles d’accès. Ces messages vocaux et ces sms devraient avoir un impact important et entraîner une augmentation des taux de couverture", a expliqué le directeur exécutif de Gavi, Dr Seth Berkley.

Outre l’envoi de messages vocaux et de sms, Orange mettra à la disposition des agents de santé, une application mobile portant le même nom : M-Vaccin. Elle leur permettra de saisir avec précision les données vaccinales des communautés et populations avec qui ils sont en contact. Ils pourront ainsi créer le calendrier vaccinal personnalisé de chaque famille, ce qui permettra d’améliorer le suivi des enfants et de réduire le nombre d’enfants qui ne reçoivent pas de vaccins.

Le directeur général adjoint du Groupe Orange en charge de Zone Afrique et Moyen-Orient, Bruno Mettling, a exprimé la satisfaction de son Groupe de s’associer à Gavi et au ministère ivoirien de la Santé afin de contribuer concrètement à ce programme de vaccination de grande envergure.

 Le partenariat sera déployé dans les 29 districts de Côte d’Ivoire où les taux de couverture vaccinale sont inférieurs à la moyenne nationale et où les taux d'abandon sont très élevés (>10 pour cent).

Selon une enquête réalisée en 2015 par le Programme élargi de vaccination (Pev) en Côte d'Ivoire, 23 pour cent des mères ignorent le besoin de revenir pour la dose suivante de vaccin de leur nourrisson.

Le programme « M-Vaccin » devraient atteindre plus de 800 mille enfants. Il pourrait être étendu à d’autres pays de l’Afrique de l’Ouest après une évaluation d’impact.

« Grâce à ce partenariat entre Orange, Gavi et le ministère de la Santé, nous espérons avoir un réel impact sur la couverture nationale de ces districts en envoyant des messages vocaux et sms ciblés en langue locale», a noté le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Raymonde Goudou Coffie.

Orange et Gavi s’associeront dans le projet « M-Vaccin » à hauteur de 5,47 millions de dollars sur une durée de cinq ans.

La moitié de ce financement proviendra du Gavi Matching Fund, un mécanisme financé par la Fondation Bill & Melinda Gates qui incite les investissements du secteur privé dans l’immunisation.

Depuis 2001, Gavi soutient la Côte d’Ivoire qui a introduit onze vaccins et finance le renforcement des services de santé qui ont permis d’améliorer les performances de couverture vaccinale réalisées par le Pev.
-0- PANA BAL/BEH 25jan2018

25 يناير 2018 22:17:39




xhtml CSS