Ouverture mercredi à Bamako d'un atelier régional sur la subvention des engrais

Bamako, Mali (PANA) - Un atelier régional de partage des résultats et d’expériences sur le thème «Les programmes de subvention des engrais en Afrique de l’Ouest, comment faire un meilleur usage d’un soi-disant «mal nécessaire», s’est ouvert, mercredi à Bamako, sous la présidence du ministre malien de l’Agriculture, Kassoum Dénon.

Organisé par le Programme ouest-africain des engrais (USAID-WAFP), financé par l’USAID et       le Centre international pour le développement des engrais (IFDC), cet atelier vise à améliorer la conception, la gestion, la mise en œuvre et l’évaluation de programmes de subvention «intelligente» des engrais grâce à l’utilisation par les pays de l’Afrique de l’Ouest des directives standards validées par les parties prenantes et approuvées par la CEDEAO.
  
Il s’agit pour les participants venus des pays membres de la CEDEAO et d’autres pays, de partager les résultats dans la revue des programmes de subvention en Afrique de l’Ouest, d’identifier et d’utiliser des critères pertinents pour évaluer les programmes actuels, de partager et documenter les expériences réussies dans la sous région et d’ailleurs.

L’IFDS a pour mission de permettre aux petits agriculteurs des pays en développement d’accroître la productivité agricole, la croissance économique et la gestion de l’environnement en améliorant leur capacité à gérer les engrais minéraux et organiques.

La contribution moyenne de l’agriculture au PIB des Etats membres de la CEDEAO est estimée à 35%.

L’agriculture dans cette zone est caractérisée par une faible productivité amenant les pays de la CEDEAO à mettre en œuvre des programmes nationaux de subvention des engrais afin d’augmenter les niveaux d’utilisation des engrais, augmenter la productivité agricole et réduire la pauvreté principalement en milieu rural.
-0- PANA GT/IS/IBA 23févr2017



23 février 2017 13:15:55




xhtml CSS