Ouverture mardi à Paris de la conférence sur la protection des enfants

Paris, France (PANA) – Une conférence de haut niveau menée par le ministre des Affaires étrangères en partenariat avec l’UNICEF, réunira ce mardi à Paris, près de 120 délégations œuvrant en faveur de la protection des enfants dans les conflits armés, a appris la PANA de source officielle.

La réunion de haut niveau, placée sous le thème «Protégeons les enfants de la guerre», a pour objectifs de dresser un état des lieux des actions menées depuis l’adoption des Principes et Engagements de Paris en 2007, de promouvoir sa mise en œuvre et de relancer la mobilisation internationale sur le sort des enfants dans les conflits armés et inciter les Etats qui ne l’ont pas encore fait à endosser les Principes et Engagements de Paris.

«Les tragédies vécues par les enfants dans les situations de conflit ne sont pas nouvelles, mais l’ONU déplore, ces dernières années, le développement particulièrement préoccupant du recours aux enlèvements en masse ou à l’exposition des enfants à de très fortes formes de violence», a indiqué un texte du Quai d’Orsay sur la conférence.

Les Principes et Engagements de Paris, adoptés en février 2007 à l’issue de la Conférence «Libérons les enfants de la guerre», énoncent des orientations pour protéger les enfants contre l’utilisation et le recrutement par des groupes ou des forces armés d’une part, et faciliter leur libération et leur réinsertion dans leurs communautés d'autre part.

A ce jour, 105 Etats ont endossé ces principes permettant ainsi aux pouvoirs publics, aux Nations Unies et aux acteurs de la société civile de coopérer au niveau national et sur le terrain afin de protéger les enfants associés à des groupes ou à des forces armés.

Depuis la première conférence «Libérons les enfants de la guerre» en 2007, a souligné la même source, l’engagement de la France dans la protection des enfants a permis de toucher près de 14 000 enfants et de démobiliser et réinsérer 2 000 enfants-soldats en partenariat avec l’UNICEF en République centrafricaine, au Burundi, au Soudan et en République démocratique du Congo entre autres pays.

La situation des enfants soldats aujourd’hui fait ressortir 230 millions d’enfants vivant dans des zones de conflits et 125 millions sont directement touchés par les hostilités duquel des dizaines de milliers sont recrutés dans le monde dont 17.000 au Soudan du sud depuis 2013, 5.000 en Somalie et 1.363 au Yémen. Plus de 8.000 enfants ont été libérés en 2015.
-0- PANA BM/IS/SOC 20févr2017

20 février 2017 17:23:49




xhtml CSS