Ouverture lundi à Bamako de la 2ème édition de réflexion sur les oeuvres des femmes écrivaines

Bamako, Mali (PANA) - La 2ème édition des journées d’échanges et de réflexion sur les œuvres des femmes écrivaines dans l'espace francophone, intitulée « Biennale des Lettres de Bamako 2015 » s’est ouverte lundi dans la capitale malienne, sous la présidence du ministre malien de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Me Mountaga Tall, a appris la PANA de source officielle.

Initiée par l’Université des langues, des sciences humaines de Bamako (Ulshb), la biennale de Bamako est un espace d’échanges, de partage, de compétition et d’évaluation dans la créativité littéraire féminine.

Le but visé par cette édition, qui durera trois jours, est le faire de Bamako, la capitale mondiale de la Francophonie de l’écriture féminine.

A l’issue du forum, deux prix seront attribués à des œuvres. Le premier prix dénommé Prix de la Première dame va récompenser un roman féminin écrit ou traduit en français et un autre du président de la République destiné à un jeune écrivain de la tranche d’âge de 15 à 19 ans.

La Biennale de Bamako regroupe, outre les participants maliens, les hommes et les femmes de culture et des arts de Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée, du Niger et du Sénégal qui plancheront sur des œuvres de femmes de Lettres et sur des thèmes liés à  l’écriture, au rôle de l’écrivaine dans un contexte de guerre, la crise de l’écriture, l’édition, la littérature dans les universités.

Le programme prévoit également des témoignages sur la vie universitaire, des conférences-débats, des déclamations poétiques et des animations théâtrales.
-0- PANA GT/BEH/IBA   10mars2015

10 mars 2015 15:13:18




xhtml CSS