Ouverture du 21ème sommet du Comité des chefs d’Etat du NEPAD

Syrte- Libye (PANA) – Le 21ème sommet du Comité de-s chefs d’Etat et de gouvernement chargés de la mise en œuvre du Nouveau partenariat pour le développement économique de l’Afrique (HSGIC-NEPAD) s’est ouvert mardi à Syrte, en Libye, a constaté la PANA sur place.
Deux points importants sont inscrits à l’ordre du jour de ce sommet: la mobilisation des partenaires de l’Afrique face à la crise économique mondiale et l’intégration du NEPAD dans les structures et processus de l’Union africaine.
Les préparatifs de la réunion du G-8, qui aura lieu à Rome, en Italie, les 9 et 10 juillet prochains, seront aussi abordés durant cette session.
Les résultats et consultations avec la présidence italienne du Sommet du G-8 seront portés à l’attention des participants à ce sommet.
En sa qualité de président du HSGIC, le Premier ministre éthiopien, Meles Zenawi, a estimé que l’impact de la crise économique mondiale interpelle les Africains qui doivent réagir face à la marginalisation du continent.
La crise financière dont la conséquence la plus visible est la baisse des investissements destinés à l’Afrique a fini de fragiliser les économies africaines, a-t-il déploré.
Pour autant, il estime que cette crise peut être une chance pour l’Afrique, car elle donne l’occasion aux Africains de revoir leurs stratégies, en remettant en cause l’ordre économique mondiale grâce à une présence financière plus affirmée.
Ce qui passe aussi par la mobilisation de l’épargne nationale.
Le prochain sommet du G-8 sera l’occasion pour l’Afrique de faire entendre sa voix et mobiliser plus de ressources, fait-il observer.
Notamment dans la lutte contre les effets du changement climatique et la mise en place de technologies propres.
En ce qui concerne l’intégration du NEPAD dans les structures de l’Union africaine, M.
Zenawi a noté des progrès qui permettent d’espérer pour bientôt la fin du processus.
"Les structures travaillent d’arrache pied pour que cette intégration du NEPAD dans les structure de l’UA devienne une réalité", fait-il remarquer.
Avant de se séparer, les chefs d’Etat et de gouvernement du HSGIC décideront du lieu et de la date du prochain sommet du NEPAD.
On rappelle que le Comité des chefs d’Etat et de gouvernement du NEPAD est composé de vingt membres: Cameroun, Congo, République démocratique du Congo, Gabon, Ethiopie, Madagascar, Soudan, Rwanda, ةgypte, Algérie, Libye, Tunisie, Afrique du Sud, Namibie, Malawi, Lesotho, Nigeria, Sénégal, Mali, Bénin.

30 juin 2009 14:25:00




xhtml CSS