Ouverture du 1er festival international du film de Marrakech

Rabat- Maroc (PANA) -- Le premier festival international du film de Marrakech s'est ouvert vendredi soir en présence de nombreuses personnalités internationales du monde du cinéma.
Le festival qui lève le rideau sur "Silence, on tourne", une comédie musicale du cinéaste Egyptien Youssef Chahine, présente une sélection de films inédits et son jury est présidé par l'actrice britannique Charlotte Rampling.
Soucieux de faire de cette rencontre cinématographique un rendez-vous international qui emboîte le pas à des festivals aussi prestigieux que ceux de Cannes, Venise ou Berlin, les organisateurs ont invité une pléiade d'acteurs et de réalisateurs de renommée.
Sur la liste des acteurs invités à cette première édition qui se poursuivra jusqu'au 2 octobre, l'on note la présence de Patrick Bruel, Anouk Aimée, Richard Anconina, Emma de Caunes, Jamel Debbouze, Arielle Dombasle, Jeremy Irons, Thierry Lhermitte, Omar Sharif et Jean-Claude Van Damme.
Côté réalisateurs et producteurs, sont attendus Claude Lelouch, Claude Miller, Benoît Jacquot, Yamina Benguigui, Francis Véber, Sembène Ousmane (Sénégal) et Ferid Boughedir.
Malgré les attentats anti-américains qui ont empêché de grandes figures du cinéma américain d'assister au festival, le roi Mohammed VI a décidé de maintenir cette manifestation.
Pour ce qui est des films en compétition, la liste compte huit longs métrages : "Eu, Tu, Eles" de Andrucha Waddington (Brésil), "The Unsaid" de Tom Mc Louchlin (Etats Unis), "Adanggaman" de Roger Gnoan M'bala (Côte d'Ivoire), "Inch'Allah Dimanche" de Yamina Benguigui (France), "C'est la vie" de Jean- Pierre Ameris (France), "La comunidad" de Alex de la Iglesia (Espagne), "Mirror Image" de Ya-Chuan Hsiao (Taïwan) et "Mona Saber" de Abdelhai Laraki (Maroc).
Présidé par Charlotte Rampling, le jury des long métrage est composé de Rosanna Arquette (comédienne), Patricia Velazquez (comédienne), Elsa Zylberstein (comédienne), Matt Dillon (comédien), Sembène Ousmane (réalisateur), Farid Bekahia (artiste-peintre), Mohamed Berrada (romancier), Jean-Paul Gaultier (couturier) et Jean Daniel (directeur du journal français Nouvel Observateur).
Une douzaine de courts métrages sont également en compétition : "The Yellow Bird" de Faye DUNAWAY (Etats Unis), Art of Love de Said NACIRI (Maroc/Etats Unis), "As Mulheres Choradeiras" (les femmes pleureuses) de Jonane CASTRO (Brésil), "Jean-Fares de Lyes SALEM (France), "Bintou" de Fanta Regina NACRO (Burkina Faso), "Endstation Paradies" de Jan THUERING (Allemagne), "Next Stop, Eternity" de Yasmine GOLCHAN (Etats Unis), "Elle pleure pas" de Steve SUISSA (France), "Ce qui compte pour Mathilde" de Stephanie MURAT (France), "Le Cimetière des Miséricordes" de Ali TAHARI (Maroc), "Etat de Siège" de Ahmed Tahiri Idrissi (Maroc) et "Emilie est partie" de Thierry KLIFA (France).
Le jury des courts métrages est présidé par Marie-Christine Barrault.
Il est composé d'Aure Atika (comédienne), Emma de Caunes (comédienne), Elsa Tovati (comédienne), Férid Boughedir (réalisateur) et Nour-Eddine Lakhmari (réalisateur).

28 Setembro 2001 21:23:00




xhtml CSS