Ouverture des assises du CDI de la 12e conférence sur le SIDA

Ouagadougou- Burkina Faso (PANA) -- Le président de l'Union africaine contre les Infections sexuelles transmissibles (IST) s'est dit confiant jeudi soir dans l'inversion de la tendance de l'épidemie du SIDA en Afrique d'ici à 2006.
Le Dr Ibra Ndoye, qui s'exprimait à l'ouverture du Comité directeur international (CDI) de la 12-ème Conférence sur le SIDA et les maladies sexuellement transmissibles (CISMA), s'est aussi dit "confiant dès à présent pour la réussite de la XIIe CISMA".
"Nous sommes confiants si tout le monde s'y met avec la volonté actuelle.
Ainsi, nous pourrions espérer que l'Afrique d'ici à 2006 inversera la tendance de l'épidémie du SIDA", a-t-il dit.
Le président de l'Union, le Sénégalais Ndoye, a ajouté que beaucoup d'efforts étaient en train d'être faits au niveau des plus hautes autorités et que des Programmes Nationaux de Lutte contre le VIH/SIDA (PNLS) ont commencé à donner des résultats satisfaisants.
La rencontre du CDI des 27 et 28 septembre regroupe une trentaine de participants qui vont faire l'état des lieux.
Troisième réunion du genre à Ouagadougou, les membres du CDI étudieront la situation financière du programme scientifique provisoire de la conférence, les activités communautaires et le forum des jeunes.
Ils ont commencé leurs travaux par la finalisation de la programmation scientifique.
"Cette rencontre, a expliqué le président de la conférence, le Pr Robert Soudré, a pour but de trier parmi les 1.
342 résumés de communications scientifiques déjà parvenus au secrétariat de la CISMA ceux qui ont un intérêt à être portés à la connaissance des participants".
Les participants débattront également du rapport sur les progrès des préparatifs de la conférence, le choix des intervenants aux séances plénières, entres autres.
Placée sous le thème "Les communautés s'engagent", la XIIe CISMA, prévue en décembre prochain à Ouagadougou, regroupera des centaines de scientifiques du monde entier qui se pencheront sur les problèmes spécifiques à l'Afrique et relatifs au SIDA et aux IST.
Les membres du Comité national d'organisation s'activent pour faire de la première conférence du millénaire un rendez-vous qui retiendra l'attention sur le plan organisationnel et sur leur contribution dans la lutte contre le VIH/SIDA.

28 septembre 2001 08:13:00




xhtml CSS