Ouverture de la sixième université privée du Burundi

Bujumbura- Burundi (PANA) -- La sixième université privée du Burundi vient de voir le jour à Mwaro, dans le centre du pays, sur l'initiative du Collectif des associations communales de développement de la région, apprend on des promoteurs du projet.
Selon la note de présentation de l'Université de Mwaro (UM), l'idée de sa création est née du constat selon lequel l'unique université publique du pays ainsi que les autres établissements d'enseignement supérieur existants jusqu'à présent ne suffissent pas.
Ainsi et surtout, la naissance d'universités privées, notamment à l'intérieur du pays, contribue à relever ce défi en décentralisant l'enseignement supérieur et en créant un climat de saine émulation, indique le même note.
De plus, précisent encore les promoteurs de l'UM, en mettant en oeuvre des programmes diversifiés, ces structures privées permettront sans nul doute de lever cet autre défi de l'enseignement supérieur qu'est l'adéquation entre la formation et l'emploi.
Pour commencer, l'UM lancera trois facultés dont celles des sciences de l'éducation et de l'économie avec un budget de 850.
000 dollars US provenant des contributions des membres fondateurs, des opérateurs économiques, des confessions religieuses, des activités d'autofinancement, des dons et legs.
Cette université, qui démarrera avec 150 étudiants, sera la troisième à s'implanter à l'intérieur du pays après celles de Ngozi (nord) et de Bururi (sud), alors que la capitale concentre à elle seule plus de 10 centres d'enseignement supérieur publics et privés, signale-t-on.
On rappelle que les cours ont repris dans les facultés et instituts de l'Université publique du Burundi après un mois de grève motivée chez les étudiants par un calendrier "trop serré" de préparation des examens de fin d'année, qui a été finalement révisé à la hausse.

12 novembre 2001 20:30:00




xhtml CSS