Ouverture au Nigeria d'une enquête sur un médicament censé guérir le SIDA

Lagos, Nigeria (PANA) - L'Agence nigériane pour la gestion et le contrôle des produits alimentaires et pharmaceutiques (NAFDAC) a ouvert une enquête, suite aux déclarations, mardi, d'un professeur de l'université de Bénin City, Isaiah Ibeh, qui affirme avoir découvert un médicament à base de plante capable de guérir le SIDA.

M. Ibeh a affirmé que ce médicament (Deconcotion X) avait été soumis à "une série de tests positifs".

Le patron de la NAFDAC, Paul Orhii, a déclaré jeudi à la presse que l'agence avait demandé à M. Ibeh de prouver ses déclarations.

M. Orhii a estimé que l'universitaire n'aurait pas dû faire des déclarations publiques et qu'il revenait au ministre de la Santé, Onyebuchi Chukwu, d'en faire l'annonce après les test de la NAFDAC.

SelonM. Orhii, le produit n'a jamais été présenté à l'agence pour vérification et n'a été soumis à aucun examen institutionnel approfondi.

"Je mets en garde toute personne qui voudrait imiter M. Isaiah Ibeh en faisant des déclarations publiques pour des produits dont la sûreté et l'efficacité n'ont pas été scientifiquement prouvés», a-t-il déclaré.

«Il existe une procédure établie pour déterminer l'efficacité et la sûreté des nouveaux médicaments et elle doit être strictement respectée", a ajouté le patron de NAFDAC.

M. Ibeh a été également désavoué par son université après ses déclarations.
-0- PANA SEG/NFB/AAS/IBA  11jan2013

11 january 2013 13:34:34




xhtml CSS