Ouverture au Niger d'un forum des Premières dames de la CEDEAO sur la fistule obstétricale

Niamey, Niger (PANA) - Le Forum des Premières dames des pays de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) s’est ouvert jeudi à Niamey, au Niger, sous la présidence du président togolais, Faure Gnassingbé, également président en exercice de l'organisation régionale.

La cérémonie d'ouverture de la rencontre a été co-présidée par le chef de l’État du Niger Issoufou Mahamadou.

Ce forum fait suite à la réunion des experts tenue les 2 et 3 octobre et celle des ministres qui s'est déroulée mercredi pour affiner les documents-cadres.

Il est co-organisé par la Commission de la CEDEAO, l’État du Niger et la Fondation ‘’Tattali Iyali’’  (Bien-être familial) de la Première dame du Niger, Mme Malika Issoufou.

L'objectif est de renforcer l’engagement politique des Premières dames autour des solutions opérationnelles à mettre en œuvre dans les 15 pays membres de la CEDEAO.

Parmi les principaux thèmes à l'ordre du jour figurent la réponse des Premières dames à l’éradication de la fistule obstétricale en Afrique de l’Ouest, le cadre stratégique de la CEDEAO pour renforcer les systèmes de protection de l’enfance pour parer et prévenir la violence, les abus et l’exploitation, la lutte contre les Mutilations génitales féminines et l’impact de la violence sexiste contre les femmes et les jeunes en Afrique de l’Ouest.

Le forum devrait déboucher sur un consensus général sur la prise en charge de la fistule obstétricale, des Mutilations génitales féminines, des violences basées sur le Genre ainsi que l’adoption du cadre stratégique régional pour renforcer les systèmes de protection de l’enfant et l’établissement d’un partenariat durable entre la Commission de la CEDEAO.
-0- PANA SA/AAS/IBA 05oct2017

05 octobre 2017 15:19:56




xhtml CSS