Ouverture au Burundi d’une conférence internationale sur le Genre

Bujumbura, Burundi (PANA) - Le président du Burundi, Pierre Nkurunziza, a procédé mardi à l’ouverture d’une conférence internationale de deux jours sur le rôle des organes de sécurité dans la prévention et la lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles.

Les participants vont aussi chercher les voies et moyens de juguler le fléau social en Afrique et dans le monde.

«Nous sommes conscients qu’au Burundi et ailleurs, les violences faites aux femmes et aux filles sont devenues un problème épineux qui nécessite la prise de conscience de tout un chacun», a déclaré le président Nkurunziza.

«Les meilleurs pratiques et les défis des uns et des autres dans la lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles vont vous permettre d’arrêter des stratégies adaptées au contexte africain en vue de réussir cette vision», a-t-il ajouté.

Le président Nkurunziza a indiqué que son pays a adopté des lois pour mieux lutter contre les violences basées sur le Genre,  citant le Plan d’action triennal 2009-2012, le Plan d’action national de la mise en œuvre de la Résolution 1325 ou encore la révision et la promulgation du code pénal qui intègre la répression des crimes de violences basées sur le Genre.

Il a procédé lundi au lancement d’une campagne nationale de 16 jours contre les violences faites aux femmes et aux filles.
-0- PANA FB/AAS/IBA  27nov2012

27 novembre 2012 13:51:08




xhtml CSS