Ouverture à Cotonou de la conférence des ministres de la Culture

Cotonou- Bénin (PANA) -- La troisième conférence des ministres francophones de la Culture sur "la diversité culturelle" s'est ouverte jeudi à Cotonou, en présence d'environ 300 participants issus des 55 Etats et gouvernements membres ou observateurs de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF).
Cette rencontre, indique-t-on, est destinée à trouver les meilleures réponses pour organiser la défense de la diversité culturelle face aux nouvelles exigences de la mondialisation.
Elle permettra notamment aux 55 Etats et gouvernements membres de l'OIF de rénover leur coopération dans le secteur de la culture.
Au cours des travaux, qui dureront deux jours, les ministres auront, entre autres, à valider la déclaration et le plan d'action de Cotonou qui portent notamment sur la mise en place des politiques linguistiques favorisant le développement de la langue française et des langues partenaires, l'amélioration de l'accès des créateurs francophones aux marchés internationaux, et le développement des industries culturelles, des technologies de l'information et des médias audiovisuels.
Pour le secrétaire général de l'OIF, Boutros Boutros-Ghali, les enjeux de la diversité et du dialogue culturel ont pour nom le développement, la démocratie, la paix, tant à l'intérieur des Etats que dans les relations entre les Etats.
"La Francophonie, de par son espace géographique et la diversité des langues et des cultures qui s'y mêlent harmonieusement, a vocation, plus que d'autres, à être un laboratoire de la diversité", a-t-il affirmé.
Selon lui, il ne sert à rien de proclamer l'égalité des cultures, comme un droit fondamental, inscrit dans la Déclaration universelle des Droits de l'Homme, si dans les faits subsistent des inégalités aussi criantes que révoltantes.
"Notre devoir de francophone est non seulement de lutter contre l'uniformité linguistique, culturelle et conceptuelle, mais aussi de rééquilibrer les relations culturelles à l'intérieur de notre espace", a souligné M.
Boutros-Ghali.

14 juin 2001 11:47:00




xhtml CSS