Ouverture à Brazzaville de la 18ème réunion des Parlements de la CIRGL

Brazzaville, Congo (PANA) - Le comité exécutif du Forum des Parlements de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (FP-CIRGL) a ouvert à Brazzaville mardi, les travaux de sa 18ème session ordinaire, en vue de rechercher une paix durable dans cette zone communautaire, a annoncé la radio publique.

Jusqu’au 1er août, les délégués des Parlements des douze pays membres de la CIRGL vont examiner plusieurs points qui entravent la paix, la sécurité et le développement économique dans la sous-région.

Prioritairement, ils vont statuer sur la paix et la sécurité dans les pays membres. Il s’agira notamment d’élaborer et/ou de proposer de nouvelles stratégies pouvant permettre de trouver des solutions idoines et définitives aux crises socio-politiques qui sévissent depuis bien des années en République démocratique du Congo, en République centrafricaine, au Burundi et au Soudan du Sud.

‘’La République centrafricaine dont je suis ressortissante, la République démocratique du Congo, le Soudan du Sud et le Burundi sont en proie à des conflits armés. Nous nous sommes réunis pour trouver des solutions durables aux conflits qui déchirent ces pays. Nous voulons nous inspirer de certains pays de la sous-région qui ont connu ces troubles sociaux, mais qui, malgré tout, ont retrouvé la paix. Cette paix peut être du ressort propre de ces Etats, mais aussi des pays frères‘’, a déclaré la présidente du Comité exécutif du Forum des Parlements de la CIRGL, Gina Michelle Sandzé.

Dans son discours, cette responsable de nationalité centrafricaine a fait savoir que la gouvernance administrative, ainsi que l’assainissement des finances publiques et la rationalisation administrative dans l’espace CIRGL devront aussi retenir l'attention des participants.

Outre ces points, le rapport de la dix-septième session du Comité exécutif tenue à Bangui, en République centrafricaine, sera également à l'ordre du jour. Le Comité exécutif du Forum des Parlements de CIRGL a inscrit aussi à son ordre du jour l’examen du rapport de recherches concernant les résultats, les conclusions, ainsi que les recommandations prises sur l’initiative parlementaire pour la paix et la sécurité dans la sous-région.

‘’Cette réunion regroupe les législateurs qui veulent participer à l’édification d’une Afrique de l’espérance, loin des images qui la réduisent aux pandémies, aux guerres et à toutes les calamités du monde. A l’issue de ces assises, nous ferons des propositions concrètes permettant de garantir la meilleure gestion de nos Etats, mais aussi de combattre le détournement des fonds et la prolifération du terrorisme ‘’, a souligné, de son côté, le président de l’Assemblée nationale du Congo, Isidore Mvouba, qui a présidé l’ouverture des travaux.  

Les propositions qui y seront faites seront soumises au prochain sommet des chefs d’Etat de la CIRGL.

Le FP- GIRGL est une organisation regroupant la République du Congo, la République démocratique du Congo, l’Angola, le Burundi, le Kenya, l’Ouganda, la République centrafricaine, le Rwanda, le Soudan, le Soudan du Sud, la Zambie et la Tanzanie, rappelle-t-on.

Les présentes assises se tiennent dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’actions 2018-2019 et du Plan stratégique quinquennal 2017-2021.
-0- PANA MB/BEH/IBA/SOC 31juil2018

31 يوليو 2018 17:34:39




xhtml CSS