Ouattara prend acte de la décision de création d'un panel pour régler la crise post-électorale

Abidjan, Côte d'Ivoire (PANA) - Le candidat déclaré vainqueur de la présidentielle du 28 novembre en Côte d'Ivoire par la Commission électorale indépendante (CEI), Alassane Ouattara, a indiqué dimanche "avoir pris acte de la décision du Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine, proposée à la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l'organisation, de créer un groupe de haut niveau pour le règlement de la crise post-électorale dans des conditions qui préservent la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire".

Dans un communiqué rendu public ce dimanche, M. Ouattara tout en saluant et appelant au strict respect la décision prise vendredi par le Conseil de paix et de sécurité, souhaite toutefois que "les conclusions du Groupe de haut niveau soient rendues rapidement et tiennent compte de la volonté de changement massivement exprimée par le peuple de Côte d’Ivoire.

Cela, a-t-il ajouté, pour abréger "les souffrances de plus en plus grandes du peuple ivoirien occasionnées par la tentative de confiscation du pouvoir par le président sortant, Laurent Gbagbo".

M. Ouattara s'est félicité également des conclusions des travaux du Conseil de paix et de sécurité de l'UA qui réaffirme ses décisions antérieures sur la situation en Côte d’Ivoire, notamment "sa reconnaissance en tant que président élu de la République de Côte d'Ivoire, à l’issue du scrutin présidentiel du 28 novembre dernier, sur la base des résultats certifiés par le représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies".

A l'issue du second tour de la présidentielle du 28 novembre dernier, deux résultats parallèles ont été proclamés donnant deux vainqueurs. L'un par la Commission électorale indépendante (CEI) créditant Alassane Ouattara de 54 pour cent des suffrages ; l'autre résultat proclamé par le Conseil constitutionnel attribuant 51 pour cent à Laurent Gbagbo.

Les dirigeants de l'Union africaine ont décidé de constituer un panel de cinq chefs d'Etat chargés de résoudre la crise ivoirienne.

-0- PANA BAL/TBM/IBA 30janvier2011

30 janvier 2011 12:02:38




xhtml CSS