OXFAM demande à l'Union Africaine plus d'efforts pour mettre fin aux conflits

Addis-Ababa- Ethiopie (PANA) -- L'Union africaine est dans l'obligation de mettre fin aux conflits qui sévissent sur le continent, a estimé vendredi à Addis-Abeba un responsable de l'ONG OXFAM, Desire Assogbavi, après avoir pris connaissance d'un rapport de l'organisation sur la paix et la sécurité en Afrique.
Il s'est toutefois félicité des progrès réalisés dans la résolution des conflits sur le continent et a invité les dirigeants africains à tout mettre en œuvre pour une résolution définitive de ces conflits.
«Nous saluons cette avancée significative, mais la situation sécuritaire du continent a empiré pendant les six derniers mois avec la reprise des combats en République démocratique du Congo et en Somalie», a déclaré M.
Assogbavi.
«Ce que les Africains attendent désespérément de l'UA, c'est qu'elle instaure une paix durable sur le terrain à travers une concertation soutenue entre les Etats, la société civile et les institutions régionales», a-t-il ajouté.
Il a appelé l'organisation continentale à aider les pays membres à développer et consolider leurs capacités dans la mise en œuvre des mécanismes de prévention des conflits.
M.
Assogbavi a aussi plaidé pour la mise en oeuvre et le suivi des accords et protocoles signés par les chefs d'Etats et de gouvernements de l'UA sur les droits humains, politiques, économiques et sociaux de la population africaine.
«Il est troublant de constater que des conflits ont continué à ravager certaines parties du continent, que la paix et la sécurité n'ont pu être instaurées dans certaines zones comme en RD Congo, en Somalie et au Darfour, dans l'ouest du Soudan.
«De concert avec les pays concernés, les institutions régionales et les organisations de la société civile, l'UA doit s'engager à instaurer, dans les mois à venir, une paix durable dans les foyers de tensions du continent», a poursuivi M.
Assogbavi.

30 janvier 2009 20:45:00




xhtml CSS