ONU : L'UNICEF va vacciner 3 millions d'enfants en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone

New York, États-Unis (PANA) - Pour la première fois depuis le début de l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest, des milliers de travailleurs de la santé vont sillonner la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone dans le cadre de campagnes nationales de vaccination visant à protéger trois millions d'enfants contre les maladies évitables, mais potentiellement mortelles comme la rougeole et la polio.

Le directeur régional de l'UNICEF pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre, Manuel Fontaine, a déclaré samedi, dans un communiqué : "Pour atteindre zéro cas d'Ebola, il est essentiel de restaurer les services de santé de base".

"L'intensification des programmes de vaccination qui ont été perturbés par l'épidémie, va sauver des vies et prévenir un renversement des gains de santé réalisés dans ces pays avant l'épidémie", a-t-il noté.

Il a déclaré que les campagnes vont commencer avec le début de la Semaine mondiale de la vaccination 2015 et a noté que la menace d'Ebola persiste et que les agents chargés de la vaccination suivent des protocoles stricts, y compris l'utilisation de vêtements de protection, comme des gants et tabliers, ainsi que le lavage régulier des mains.

Le représentant de l'UNICEF a rappelé que plus de 26.000 cas d'Ebola et plus de 10.000 décès ont été rapportés dans les trois pays où l'épidémie avait déjà affaibli les systèmes de santé fragiles tout en perturbant les interventions de routine de santé.

M. Fontaine a déclaré qu'en Sierra Leone, où les campagnes de vaccination de masse ont été suspendues en octobre 2014 en raison de l'épidémie d'Ebola, une ''semaine sanitaire pour la mère et l'enfant'' va débuter vendredi avec la distribution de la vitamine A et comprimés de déparasitage et le dépistage de la malnutrition.

Il a également déclaré que plus de 10.000 vaccinateurs et distributeurs feront du porte-à-porte à travers le pays pour des interventions qui incluent également, les mises à jour pour les personnes âgées de 0 à 23 mois qui avaient raté les vaccinations de routine.

Selon l'UNICEF, en mai, une campagne de vaccination en faveur de 1,5 million d'enfants de moins de cinq couvrira la rougeole et la polio.

Il a déclaré que la Sierra Leone compte l'un des taux de mortalité infantile et maternelle les plus élevés dans le monde avec un ratio de mortalité maternelle de 1.165 par 100.000 naissances vivantes et la mortalité et pour les moins de 5 ans de 156 pour 1.000 naissances vivantes.

"En Guinée, l'UNICEF a indiqué qu'une campagne nationale contre la rougeole a débuté en Guinée, le 18 avril, pour vacciner 1,3 million d'enfants âgés de six mois à neuf ans et au Liberia, une campagne visant à vacciner contre la rougeole et la poliomyélite à plus de 700.000 enfants de moins de cinq ans est prévue, du 8 au 14 mai", a-t-il indiqué.

L'UNICEF a déclaré avoir fourni plus de 750.000 doses de vaccins contre la rougeole, et forme en collaboration avec ses partenaires plus de 3000 vaccinateurs et des agents de santé communautaire. Elle travaille également avec le gouvernement du Liberia pour la mobilisation sociale à l''échelle nationale en vue de mener la sensibilisation sur la campagne.
-0- PANA AA/VAO8/ASA/IS/SOC 25avr2015

25 avril 2015 15:57:57




xhtml CSS