Nouvelles perspectives de coopération entre l'Afrique et le monde arabe

Brazzaville- Congo (PANA) -- Le sommet afro-arabe, qui vient de se tenir à Syrte, en Libye, ouvre de nouvelles perspectives de coppération entre l'Afrique et le monde arabe, a déclaré le chef de l'Etat congolais, Denis Sassou Nguesso, à son retour lundi à Brazzaville.
"Le sommet de Syrte ouvre de nouvelles perspectives de coopération entre les pays d'Afrique et du monde arabe qui entendent désormais encourager les investissements et les échanges commerciaux", a notamment dit Denis Sassou Nguesso.
"Je crois que cette fois, on a pris des décisions importantes puisque nous avons décidé que le sommet se tiendra tous les trois ans, tantôt dans un pays arabe, tantôt dans un pays d'Afrique", a-t-il ajouté, en rappelant qu'il y a 33 ans que le sommet afro-arabe ne s'est pas tenu.
"Depuis, il y a eu tellement de bouleversements dans le monde.
Aujourd'hui, on peut reconnaître que l'Afrique et le monde arabe représentent un potentiel énorme sur les plans humain, économique, financier et culturel", a-t-il souligné.
A Syrte, le chef de l'Etat congolais s'est entretenu avec les dirigeants des pays arabes tels le président égyptien Hosni Moubarak et les Emirs du Qatar et du Koweït qui l'ont invité à effectuer une visite de travail dans leur pays.
Dans le cadre de la coopération entre le monde arabe et la République du Congo, le Fonds koweïtien pour le développement a participé au financement du réalignement du Chemin de fer Congo Océan (CFCO) et la Banque arabe pour le développement économique de l'Afrique (BADEA) cofinance avec le gouvernement congolais les travaux de réhabilitation de l'hôpital mère-enfant Blanche Gomes à Brazzaville.

12 octobre 2010 12:05:00




xhtml CSS