Nouvelle offensive des forces ariennes nigérianes contre Boko Haram dans le Bassin du Lac Tchad

Abuja, Nigeria (PANA) - Les forces aériennes nigérianes ont annoncé jeudi le lancement d'une nouvelle offensive contre le groupe terroriste islamiste Boko Haram dans le nord-est du Nigeria.

L'opération dénommée "Thunder Strike 2" vise les repaires connus de Boko Haram et fait suite à des attaques terroristes persistantes contre des bases de l’armée nigériane dans le nord-est du Nigeria qui ont entraîné la mort d’environ 96 soldats au cours des trois derniers mois.

Le porte-parole des Forces aériennes (NAF), Ibikunle Daramola, a indiqué que l’opération qui a débuté lundi dernier, visait certains sites de Boko Haram situés à la périphérie du lac Tchad et de la forêt de Sambisa, dans l’État de Borno.

Il a expliqué que "Thunder Strike 2" avait été lancée "dans le but de casser davantage les restes d’insurgés, de restreindre leur liberté d’action et de ne pas leur permettre d'avoir des bases à partir desquelles ils pourraient lancer des attaques contre les positions de nos troupes au sol. Le deuxième jour de l'opération, le 4 septembre 2018, les frappes aériennes ont entraîné la destruction des cachettes de Boko Haram et la neutralisation de nombreux insurgés sur trois sites, à savoir : Tumbun Rego, Sabon Tumbun et Tumbun Allura, tous en bordure du Lac Tchad".

"Tumbun Rego, situé à environ 140 km au nord-est de Maiduguri, a été identifié comme une importante base logistique et de communication et une zone de transit pour les insurgés;  l'armée a déployé les avions F-7Ni et Alpha Jet pour attaquer les plates-formes logistiques et de communication identifiées. Les centres identifiés ont ensuite été détruits par les frappes. De même, plusieurs panneaux solaires ont été repérés et détruits lors de l’attaque" a-t-il indiqué.

"L'attaque de Sabon Tumbun a été menée sur la base des renseignements confirmés après plusieurs missions de surveillance et de reconnaissance, indiquant que la colonie était une base d'opérations tactiques de Boko Haram. La colonie avait aussi du matériel et des véhicules intelligemment dissimulés sous un feuillage épais", a-t-il poursuivi.

En conséquence, l'Alpha Jet  le F-7Ni et les hélicoptères de combat Mi-35M ont attaqué la colonie, entraînant la destruction des installations, de l’équipement et des structures de Boko Haram, ainsi que la neutralisation de plusieurs insurgés.

"Tumbun Allura, une autre importante base d’opérations de BHT située aux abords du Lac Tchad, a été attaquée par des avions Alpha Jet et des avions F-7Ni.

"Au-dessus de la zone d’intérêt, plusieurs éléments de Boko Haram ont été observés et l’objectif a été attaqué, ce qui a entraîné la destruction complète de l’un des bâtiments cibles. Un grand nombre des insurgés en fuite ont également été balayés par des attaques subséquentes. Pendant ce temps, le chef d’état-major de la force aérienne, le maréchal de l’air, Abubakar, se trouvait toujours à Maiduguri pour galvaniser le personnel de première ligne, tout en recueillant des informations de première main sur l’avancement de l’opération.
-0- PANA MON/VAO/JSG/SOC 6ept2018

06 Setembro 2018 14:08:40




xhtml CSS