Nigeria: la CEDEAO traverse une situation financière difficile

Abuja, Nigeria (PANA) – Le manque de ressources financières pour accélérer les opérations de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) constitue le principal obstacle aux activités du bloc sous-régional, a révélé jeudi le président de la Commission de l'organisation, Marcel Alain De Souza.

M. Souza a fait cette déclaration lors de la visite de courtoisie qu'il a rendue au ministre délégué nigérian aux Affaires étrangères, Hajia Khadijah Bukar Abba Ibrahim, qui a souligné que la "situation de la CEDEAO était devenue très précaire".

Il a déploré que plusieurs Etats membres parmi lesquels le Nigeria, ne s'acquittaient pas de leurs cotisations au sein de la Commission de la CEDEAO.

Le Nigeria, le principal pays pourvoyeur de fonds du bloc sous-régional doit au total 694.000 dollars américains de cotisations à la Commission.

Selon M. De Souza, la cotisation à la communauté qui représente 90 pour cent des financements de la  Communauté, n'est plus régulièrement versée par la plupart des Etats membres. Ce qui, selon lui, explique les difficultés de trésorerie provoquées par les problèmes économiques rencontrés par les Etats membres.

Exhortant le gouvernement du Nigeria à venir à la rescousse de la CEDEAO, M. De Souza a déclaré: "nos Etats sont confrontés à des problèmes financiers qui affectent plus le Nigeria qui a un grand rôle à jouer. Il est donc évident que les problèmes qui assaillent la CEDEAO ne sauraient être réglés sans le Nigeria. Nous appelons le Nigeria à répondre à nos appels".

En guise de réponse, le ministre délégué aux Affaires étrangères a réitéré l'engagement du Nigeria pour la Commission et a promis de mener des discussions plus étendues pour voir comment régler cette situation.
-0- PANA MON/AR/ASA/TBM SOC 26mai2016

26 mai 2016 20:05:22




xhtml CSS