Nigeria : "Les dirigeants africains doivent parler d'une seule voix pour l'intégration continentale", selon Buhari

Abuja, Nigeria (PANA) - Le président nigérian, Muhammadu Buhari, a déclaré que les dirigeants africains doivent parler "d'une seule voix", sans aucune influence étrangère, pour atteindre l'intégration économique, le développement, la paix et la sécurité, à l’échelle continentale.

S'exprimant à l'issue d'une rencontre bilatérale avec le président guinéen, Alpha Condé,  vendredi à Istanbul, le président Buhari a déclaré que les dirigeants africains doivent tirer des leçons du passé pour résoudre de manière efficace les conflits, la violence extrémiste et la prolifération des armes légères et de petit calibre.

Selon un communiqué du porte-parole du président nigérian, Mallam Garba Shehu, et publié ce samedi, les deux présidents qui se sont rencontrés en marge du 9ème sommet du D8 à Istanbul, ont eu des échanges sur les relations bilatérales, de même que sur des questions régionales et internationales d’intérêts mutuels.

Le président Buhari a rassuré son homologue guinéen, par ailleurs président de l'Union africaine, que le Nigeria continuera de renforcer son engagement avec tous les Etats membres de l'Union africaine pour faire face aux défis actuels, en matière de sécurité, notamment au Soudan du Sud et en Libye, ainsi que la crise politique au Togo.

Le président Alpha Condé a pour sa part, salué le leadership du Nigeria dans le continent, notamment les efforts de lutte anti-corruption et ses prises de position sur les questions africaines à l'échelle internationale.

Le professeur Condé a également souligné la nécessité pour la Guinée et le Nigeria d'accélérer leur coopération économique, notamment dans le secteur des ressources naturelles, où la Guinée se vante d'abriter 25% des réserves mondiales de bauxite connues.

-0- PANA MON/AR/BAD/IS/SOC 21oct2017

21 octobre 2017 14:39:24




xhtml CSS