Nelson Mandela va poursuivre sa radiothérapie

Le Cap- Afrique du Sud (PANA) -- L'ancien président sud- africain, Nelson Mandela, va continuer à suivre une radiothérapie pour traiter son cancer de la prostate, a annoncé mercredi son porte-parole Zelda Le Grange.
M.
Le Grange a indiqué que deux médecins, un radiothérapeute et cinq urologues, qui ont consulté Mandela, étaient optimistes.
Selon ces spécialistes, a précisé le porte-parole, le cancer n'a pas dépassé la prostate.
Des examens médicaux effectués en fin 2000 ont révélé un taux élevé d'antigène spécifique de la prostate (ASP) dans le sang de Mandela.
Cet antigène est un indicateur du cancer de la prostate.
L'ex-président sud-africain a ensuite subi des tests réguliers pour évaluer son niveau d'ASP et sa condition physique.
Bien que les tests cliniques n'ont pas révélé de changement dans sa condition physique, il y a eu une légère hausse du niveau d'APS dans le sang, ce qui a conduit les médecins à procéder à une biopsie de la prostate qui a confirmé la présence d'un cancer microscopique.
M.
Le Grange a souligné que l'état de santé de Mandela était excellent, et qu'il pourra remplir la plupart de ses engagements.
Mandela a fêté son 83-ème anniversaire en juillet, et en dépit de son âge, il ne montre aucun signe d'affaiblissement.
Le Prix Nobel de la Paix, incarcéré pendant 28 ans pour son rôle dans la lutte contre l'apartheid, est actuellement médiateur dans le processus de paix au Burundi et est impliqué dans plusieurs projets en Afrique du Sud pour améliorer l'éducation dans les communautés pauvres.

16 août 2001 09:43:00




xhtml CSS