Nelson Mandela, en route pour un second livre

Johannesbourg- Afrique du Sud (PANA) -- L'ex-président sud- africain, Nelson Mandela, s'est rendu dans un pays, dont le nom n'a pas été révélé, pour terminer l'écriture d'un livre qui devrait expliquer les événements ayant marqué les derniers jours précédents la tenue du scrutin multiracial de 1994 en Afrique du Sud.
"Il lui est impossible d'écrire ici.
Il se passe tellement de choses et il est sollicité de toutes parts", a dit Zelda La Grange, porte-parole de Nelson Mandela.
Elle a toutefois refusé de divulguer l'endroit où allait séjourner Mandela durant les huit prochains mois.
L'ex-président, qui reçoit tous les mois de nombreuses invitations en raison de ses fonctions internationales et de ses engagements sur le plan local, a publié son autobiographie "Un Long Chemin vers la Liberté" en 1994.
Selon Mme La Grange, le nouveau livre devrait porter essentiellement sur les événements qui ont précédé les élections de 1994 qui ont mis fin à l'apartheid, ainsi que sur la présidence de Mandela.
Il devrait promouvoir la réconciliation et informer le public sur ce qui s'est passé pendant la période préparatoire des élections, a-t-elle précisé.
"Je pense que les gens n'ont pas eu d'une manière générale connaissance de ce qui s'est passé avant les élections, de la façon dont les négociations se sont déroulées et du déroulement des événements dans leur ensemble.
Il est important que le peuple soit informé", a ajouté Mme La Grange.
"Le miracle auquel tout le monde se réfère, pourquoi ce pays ne s'est pas embrasé (.
.
.
) Il va faire connaître même les contributions les plus modestes", a-t-elle dit.
Mme La Grange a révèlé que Mandela a commencé à écrire son livre il y a un mois, mais qu'il a été tellement pris par ses engagements publics qu'il a besoin de se rendre ailleurs qu'en Afrique du Sud pour le terminer.
M.
Mandela, va toutefois séjourner dans son pays de façon régulière afin de remplir ses engagements qui ont déjà été programmés.
"Il se consacrera en priorité aux projets portant sur les centres médicaux et les établissements scolaires mais aussi aux négociations de paix au Burundi", a indiqué la même source.

08 mai 2001 11:27:00




xhtml CSS