Mugabe limoge son "décevant" vice-président

Harare, Zimbabwe (PANA) - Le président du Zimbabwe, Robert Mugabe, a limogé le vice-président, Emmerson Mnangagua, avec effet immédiat,  l'accusant d'avoir été "déloyal", "décevant" et "non fiable", entre autres.

Ce limogeage de M. Mnangagua intervient alors que la lutte pour le pouvoir au sein du parti au pouvoir, la Zanu-Pf, atteint un nouveau sommet et que la Première Dame, Grace Mugabe, fait tout pour se placer en première ligne afin de succéder à son nonagénaire de mari qui dirige ce pays d'Afrique australe depuis 1980.

Mme Mugabe, 52 ans, critiquait ouvertement l'ex-vice-président et a demandé ce dimanche à son époux, de le limoger du parti au pouvoir et de la désigner pour lui succéder.

Un communiqué officiel signé par M. Simon Khaya Moyo, ministre de l'Information, de la Presse et des Services de diffusion, indique : "Conformément à la constitution du Zimbabwe ... Son Excellence, le Président, Camarade R. G. Mugabe, a exercé ses pouvoirs pour démettre l'Honorable Vice-Président E. D. Mnangagua de ses fonctions de Vice-Président de la République du Zimbabwe, avec effet immédiat".


"Il était devenu évident que sa conduite dans l'exercice de ses fonctions n'était plus compatible avec ses responsabilités officielles. Le vice-président a régulièrement fait preuve de déloyauté, d'irrespect et s'est montré décevant et non fiable. Il a également fait preuve d'un manque de probité dans l'exercice de ses fonctions".

Le Président Mugabe, 93 ans, avait averti qu'il limogerait M. Mnangagua, dont les partisans ont hué son épouse lors d'un rassemblement ce week-end.
-0- PANA MA/FJG/BEH/SOC 06nov2017

06 novembre 2017 17:21:50




xhtml CSS