Motlanthe chef de la délégation sud-africaine au sommet afro-arabe

Le Cap- Afrique du Sud (PANA) -- Le vice-président sud-africain, Kgalema Motlanthe, conduira la délégation de son pays au second sommet afro-arabe qui s'ouvre dimanche à Syrte, en Libye.
Le sommet, qui sera précédé de la réunion ministérielle, devrait réunir les chefs d'Etat et de gouvernement de 66 pays africains et arabes.
Le sommet, placé sous le thème: "Coopération afro-arabe: vers un partenariat stratégique", entend renforcer les perspectives de coopération entre le continent africain et le monde arabe, mais aussi consolider leurs liens géographiques, leur histoire commune et leurs intérêts mutuels.
Les quatre priorités du sommet concernent la coopération en matière de politique, la paix et la sécurité, la coopération financière et économique, l'agriculture et le développement de la sécurité alimentaire et la coopération socio-culturelle.
Le sommet devrait adopter un nouveau Plan d'action qui remplacera la Déclaration et programme d'action sur la coopération afro-arabe, adoptés par le premier sommet afro-arabe organisé au Caire en 1977.
Le ministère sud-africain des Affaires étrangères a estimé que le sommet de cette année témoigne de l'engagement des Etats africains et arabes à relancer leur coopération politique et économique depuis leur premier sommet tenu au Caire il y a plus de trois décennies.
"Les Etats africains et arabes partagent des relations politiques bilatérales fortes, étant donné que beaucoup de pays appartiennent à la fois au Mouvement des Non-alignés et à l'Union africaine, à l'instar de l'Afrique du Sud.
Ces Etats sont attachés au renforcement de leurs relations économiques afin qu'elles illustrent leurs relations politiques fortes déjà en place", a souligné Saul Molobi, le porte-parole du gouvernement.
L'Afrique du Sud a été invitée à participer aux réunions de la Ligue arabe en tant qu'observateur.

06 octobre 2010 11:15:00




xhtml CSS