Mondial FIFA 2018 : Hervé Renard persuadé qu’une équipe africaine peut gagner bientôt la coupe du monde

Paris, France (PANA) – L’entraîneur des "Lions de l’Atlas," l’équipe nationale du Maroc, Hervé Renard, a estimé que, bientôt, une équipe nationale africaine pourrait gagner la Coupe du monde du football ou du moins se faufiler dans le dernier carré de cette compétition.

« Il faut qu’une équipe africaine se faufile dans le dernier carré, voire plus. Cela donnerait un respect plus important pour ce continent au niveau footballistique. Il y a un décalage entre le nombre de joueurs de qualité que l’Afrique produit pour le foot mondial et le niveau de ses sélections nationales. À nous de faire changer ça », a déclaré le sélectionneur marocain dans une interview au quotidien français "Le Figaro".

Dans un futur proche, un pays africain pourra soulever la Coupe du monde, a souligné Hervé Renard. « J’en suis persuadé. Le Ghana n’était pas loin en 2010, quart de finaliste contre l’Uruguay et j’espère qu’il ne faudra pas attendre qu’un pays africain organise (de nouveau) une Coupe du monde pour que cela se produise », a-t-il affirmé.

Pour Hervé Renard, l’Afrique souffre d’un manque de respect sur la scène footballistique internationale car ce respect se gagne sur le terrain mais, a-t-il déploré, les équipes africaines ne sont pas assez régulières et ne sont pas encore capables d’enchaîner deux ou trois qualifications pour la Coupe du monde et d’y obtenir des résultats.

Le sélectionneur marocain a pris l’exemple du Ghana et de la Côte d’Ivoire qui ne se sont pas qualifiées pour la Russie alors qu’elles avaient participé à la compétition précédente.

« Le manque de continuité et de performance du foot africain est la cause des résultats pas très enthousiasmants dans les Mondiaux », a déclaré Hervé Renard.

L’entraîneur des "Lions de l’Atlas" a estimé qu’actuellement le football est plus un jeu en Afrique qu’en Europe et a salué cette authenticité et cette passion du football africaine, bien que le continent va forcément passer, via ses têtes d’affiche, par plus de médiatisation ou de business dans les années à venir. C’est le monde d’aujourd’hui qui veut ça, a-t-il dit.

« En revanche, il faut garder cette authenticité et cette passion du foot africaine qu’il n’y a pas en Europe, en dehors de certains pays. En France, on n’a pas la culture footballistique connue en Afrique. Ici, le foot est exceptionnel. Tu vis la même chose en Amérique du Sud et pas ailleurs. La passion est débordante, excessive, parfois terrible », a conclu Hervé Renard dont la sélection a subi deux défaites en deux matches en Russie (1-0 contre l’Iran et 1-0 contre le Portugal) synonyme d’élimination.

Ancien footballeur français, Hervé Renard, devenu entraîneur, a dirigé plusieurs sélections africaines, a gagné deux Coupes d’Afrique des nations avec la Zambie (2012) et la Côte d’Ivoire (2015) et a été distingué deux fois (2012 et 2015) entraîneur de l’année par la CAF, avant de participer pour sa première Coupe du monde avec les "Lions de l’Atlas" (Maroc) en Russie.
-0- PANA BM/BEH/IBA 21juin2018

21 Junho 2018 14:21:02




xhtml CSS