Mondial 2010: L'Afrique du Sud a conquis les c?urs avec le succès du Mondial

Johannesburg- Afrique du Sud (PANA) -- L'organisation du Mondial 2010, considéré comme un succès aura, dans les jours à venir, des retombées importantes pour les Sud-africains, selon un communiqué de presse publié par la FIFA, l'instance dirigeante du football mondial.
En plus, le Mondial a ravivé leur sentiment de fierté, de confiance et d'optimisme et ouvert un nouveau chapitre non seulement pour le pays hôte mais pour tout le continent.
L'Espagne a remporté le trophée mondial de cette prestigieuse compétition, mais l'Afrique du Sud a conquis les c?urs sur le plan international et, aujourd'hui, les Sud-africains savourent à juste titre leur réussite.
L'organisation du Mondial de football a permis à ce pays de retrouver de l'espoir pour le continent et la foi, vu que ses capacités d'accueil d'une telle manifestation ont longtemps été mises en doute.
"Miracle de plus pour la Nation arc-en-ciel", s'est exclamé l'archevêque Desmond Tutu pour qui, c'est un pays qui a tourné le dos à son passé douloureux en l'espace de 16 ans seulement et qui réclame la place qui lui revient au concert des nations.
"La vision que le monde se fait du contient africain été modifiée.
Quand ils penseront aux Africains, ils verront désormais des gens compétents capables de réaliser des choses eux-mêmes", a déclaré le président sud-africain Jacob Zuma.
"Nous avons assisté à une explosion de fierté nationale de toutes les races et de toutes les cultures", a fait savoir le président Zuma qui a ajouté qu'"une chose est certaine, l'Afrique ne sera plus jamais la même qu'avant".
"L'euphorie créée par le Mondial a poussé le continent à regarder au-delà du Mondial et il n'est pas surprenant que la capacité de l'Afrique du Sud à organiser d'autres compétitions majeures fasse depuis l'unanimité.
Le chemin à été long, de l'attribution du Mondial 2010 à l'Afrique du Sud aux témoignages de confiance du président de la FIFA, Joseph S.
Blatter?".
Pour les citoyens ordinaires, cela a constitué une opportunité d'écrire une nouvelle page dans l'histoire de leur pays et du continent africain, en général.
"Nous sommes fiers d'être africains.
Au cours de ce Mondial, nous avons vu des gens de toutes les races, tribus et croyances vivre ensemble à merveille", a déclaré Aaron Chinhara.
Il a ajouté que "c'est un pas en avant, nous ne sommes plus le continent des épidémies et de la pauvreté, mais celui de la joie de vivre du bonheur et du bien".
Un autre Sud-africain, Mark Smith, a renchéri: "Nous sommes fiers en ce moment, cela fut un merveilleuse coupe du monde.
Ce fut un moment historique pour notre pays".
En Afrique du Sud, la presse locale a salué également le succès du Mondial.
"L'Afrique du Sud ferme le bec aux pessimistes", affirme l'Independent Online pour qui, "les sceptiques peuvent se raviser maintenant".
"Il n'est pas surprenant que l'Afrique du Sud savoure dans un élan d'enthousiasme sa satisfaction et sa confiance en elle même", selon le journal.
Le Times d'Afrique du Sud a écrit : "Le drapeau a pavoisé partout et l'équipe nationale de football a bénéficié du soutien de tous les Sud-africains sans distinction de races".
L'éditorialiste du journal a mentionné que "le succès du Mondial montre que l'Afrique du Sud peut régler ses problèmes.
Avec cette coupe du monde, nous avons noté une manifestation du patriotisme sud-africain que nous n'avons jamais vu auparavant".
De son côté, Pretoria News, a écrit: "Beau travail Afrique du Sud.
Nous pouvons maintenant relever la tête après ce merveilleux Mondial", tandis que le Daily Dispatch a publié: "Nous l'avons réussi.
" Au même moment, le Guardian d'Angleterre a félicité l'Afrique du Sud, dans un article intitulé : "Les sceptiques noyés par un autre miracle de la nation arc-en-ciel".
"L'histoire va montrer que l'Afrique du Sud a défié les craintes de chaos violents et a organisé la coupe du monde qui a battu tous les records d'affluence au Mondial.
Elle place l'Afrique dans la carte sportive du monde d'une manière qu'on aurait du mal à imaginer il y a de cela six mois", soutient le quotidien britannique.
Probablement, la plus grande découverte du Mondial 2010 a été "le vuvuzela, un instrument qui est devenu une sensation et une obsession" pour les supporters étrangers à qui il a été présenté dès leur arrivée.
Les Sud-africains ont maintenant déclaré qu'ils sont prêts pour d'autres compétitions internationales, après avoir passé avec succès leur grand test sur le plan international.

12 july 2010 23:38:00




xhtml CSS