Mondial 2010 : retrait officiel de la candidature tunisienne

Tunis- Tunisie (PANA) -- La Tunisie a officiellement annoncé, vendredi, le retrait de sa candidature à l'organisation conjointe, avec la Libye, de la Coupe du monde 2010 de football, après le refus de la FIFA d'accepter le principe de la co- organisation de la compétition.
Suite à la décision de la Tunisie, il ne reste plus en lice que quatre candidats africains, qui seront départagés à l'issue du vote qui aura lieu samedi, au sein du Comité exécutif.
C'est Hamouda Ben Ammar, président de la Fédération tunisienne de football, qui a annoncé le retrait de la Tunisie, quelques minutes avant le passage de son pays devant le Comité exécutif de la FIFA à Zurich, en Suisse, pour défendre son dossier.
M.
Ben Ammar a indiqué que son pays souhaitait accueillir les phases finales 2010 avec les voisins Libyens mais la FIFA ne voulant plus de la co-organisation, il ne lui restait plus qu'à se retirer de la course.
Dans sa réaction, le président de la FIFA, M.
Sepp Blatter a salué le geste de la Tunisie, tout en précisant qu'aucune disposition des statuts de la FIFA ne prévoyait la co- organisation.
Il a ensuite remercié la Tunisie de l'intérêt qu'elle a manifesté à la Coupe du monde.
Avec le retrait de la Tunisie, l'Afrique du Sud, l'Egypte, le Maroc et la Libye sont les quatre derniers pays qui restent dans la course.
Le comité de la FIFA, composé de 25 membres, se réunit samedi pour désigner le premier pays africain qui aura l'honneur d'accueillir la Coupe du monde, en 2010.
L'Afrique du Sud et le Maroc semblent avoir une longueur d'avance sur les autres candidats, même si un récent rapport de la FIFA reconnaît certains avantages au dossier égyptien.
La Tunisie dispose d'une voix au sein de l'organe exécutif de la FIFA par l'intermédiaire de M.
Slim Aloulou, qui devrait probablement reporter son soutien sur un autre pays du Maghreb, le Maroc.

14 mai 2004 23:07:00




xhtml CSS