Mme Patassé agressée dans le quartier africain de Bruxelles

Bruxelles- Belgique (PANA) -- L'épouse du Président Ange Patassé de Centrafrique a été victime d'une agression lundi à Matonge, le quartier africain de Bruxelles, a-t-on appris mercredi de source policière belge.
Accompagnée de l'épouse de l'ambassadeur de la République Centrafricaine en Belgique, Mme Patassé était allée faire des emplettes dans ce quartier très connu où se trouvent concentrés boutiques, cafés, bars, salons de coiffure et autres épiceries tenus par des Africains.
Baptisé Matonge par les Congolais, du nom du quartier le plus animé de Kinshasa, cette partie de la capitale belge est très fréquentée par les Africains, surtout les ressortissants de la République Démocratique du Congo, même si les résidents les plus nombreux sont des Belges de souche.
Alors qu'elle faisait le tour du quartier, Mme Patassé a été attaquée par des individus qui voulaient arracher les bijoux en or sertis de diamants qu'elle portait.
Un garde du corps s'est alors interposé et les bandits l'ont blessé à coup de couteau.
En dépit de sa blessure, il a réussi faire fuir les assaillants qui se sont dispersés dans les rues du quartier où se trouvent amassés, à toute heure de la journée, de nombreux Africains.
Selon la police, la Sûreté d'Etat belge avait déconseillé à la première dame de Centrafrique de se rendre dans ce quartier considéré comme dangereux sans pour autant être un ghetto.
Après l'incident, Mme Patassé est retournée à son hôtel, refusant de porter plainte à la demande de la Sûreté belge qui tient à garder la plus grande discrétion sur cette affaire.
Les autorités belges ne tiennent pas à ternir l'image de Bruxelles au moment où se tiennent les assises des Nations unies sur les PMA auxquelles participent 3.
465 délégués et 350 ONG, selon les responsables de la CNUCED.
Le Premier ministre belge, M.
Guy Verhofstadt, intervenant à la tribune de la conférence, a reconnu que c'est la première fois que Bruxelles accueille une rencontre regroupant autant de participants.
L'épouse du président centrafricain séjourne à Bruxelles en compagnie de son mari, M.
Ange Patassé, qui prend part à la III-ème Conférence de l'ONU sur les PMA, dont il a assisté lundi à la cérémonie d'ouverture.
Il devait s'entretenir mardi avec M.
Poul Nielson, commissaire européen chargé du développement et de l'aide humanitaire, mais la rencontre a été annulée pour des raisons qui n'ont pas été divulguées.

16 mai 2001 18:31:00




xhtml CSS