Menace de réduction des rations alimentaires du PAM en Zambie

Johannesburg- Afrique du Sud (PANA) -- Le Programme alimentaire mondial (PAM) a lancé, mardi, une alerte face à la réduction des contributions qui pourrait entraîner une réduction de ses rations alimentaires et du nombre de personnes qu'il nourrit en Zambie depuis juillet.
L'agence onusienne indique que sans de nouvelles donations immédiates, les rations de milliers de personnes pourraient être réduites de moitié au moment où le gouvernement lui demande d'accroître son aide à quelque 1 million de personnes dans le pays.
"Les femmes, les enfants malnutris, les personnes âgées et les personnes touchées par le VIH/SIDA devraient en faire les frais, a souligné David Stevenson, directeur pays du FMI pour la Zambie, dans une déclaration.
Selon lui, le déficit de financement est devenu si grave que le PAM pourrait réduire les rations de 61.
000 orphelins et enfants vulnérables à partir de juillet, et ceci pourrait se traduire par une augmentation des abandons scolaires.
M.
Stevenson a également dit que quelque 57.
000 fermiers appauvris et leurs familles ainsi que 104.
000 autres enfants malnutris et femmes enceintes, pourraient voir leurs rations suspendues, de même que 300 personnes qui reçoivent actuellement un traitement antirétroviral pour le SIDA et qui dépendent des rations alimentaires du PAM.
"C'est tragique que nous soyons contraints de prendre ces mesures drastiques mais nous n'avons vraiment pas d'alternative.
Il est impératif que nous trouvions un moyen de nourrir ces personnes avant que leur état de santé et leurs moyens de subsistance ne se détériorent", a souligné l'officiel du PAM.
L'agence onusienne indique qu'elle a besoin de 25 millions de dollars pour nourrir 820.
000 personnes cette année mais ne dispose de contributions ne pouvant nourrir que la moitié.
Plus de 1,2 million de Zambiens auront besoin d'aide alimentaire durant les mois à venir en raison de la sécheresse prolongée qui frappe le pays durant la saison des semailles.
De nouvelles évaluations montrent que le pays a besoin de plus de 118.
000 tonnes pour aider plus de 1,2 million de personnes jusqu'à la prochaine récolte en 2006, selon le PAM.

28 juin 2005 13:57:00




xhtml CSS