Meles appuie la Commission pour l'Afrique

Addis-Abeba- Ethiopie (PANA) -- La Commission pour l'Afrique sponsorisée par la Grande-Bretagne pourrait fournir l'élan nécessaire pour éradiquer la misère et la faim dans le continent, a déclaré le Premier ministre éthiopien Meles Zenawi mardi à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne.
La CFA a été lancée en février à Londres par le Premier ministre britannique Tony Blair pour poser un regard indépendant sur les défis à relever par l'Afrique et susciter une action pour y répondre.
M.
Zenawi, un des neuf commissaires africains de ce groupe de 17 membres, a dans son discours lors d'un séminaire africain de haut niveau sur la faim organisé en marge du Sommet de l'Union Africaine qui se tient actuellement, a déclaré que la CFA soutiendrait le partenariat mondial mis sur pied pour atteindre les objectifs du millénaire pour le développement (OMD) qui consistent à éradiquer la misère et la faim sur le continent.
Le dirigeant éthiopien s'exprimait après qu'il a été constaté que l'Afrique ne pourrait pas atteindre les OMD d'ici 2015, comme le prévoyait l'Organisation des Nations unies (ONU), certains des OMD devant être révisés l'année prochaine.
"Il y a une possibilité réelle de faire de véritables progrès dans le cadre du renforcement du partenariat mondial pour la réalisation des OMD concernant la faim en Afrique, à travers la contribution que pourrait apporter la Commission pour l'Afrique, récemment mise sur pied", a déclaré M.
Meles.
Etant donné que la Grande-Bretagne présiderait à la fois le G8 et l'UE en 2005, ceci pourrait être une bonne opportunité pour galvaniser la solidarité mondiale pour le développement ainsi que la lutte contre la pauvreté.
"Ce que la Commission pour l'Afrique pourra faire sera toujours utile à cet égard, et pourra faciliter le partenariat mondial pour la réalisation des OMD sur la faim en Afrique et conformément aux principes et objectifs du NEPAD", a-t-il ajouté.
Pour sa part, la commissaire de la CFA et directice exécutive d'UN-Habitat, Annan Kajumulo Tibaijuka, a déclaré au séminaire que la Commission aiderait à persuader la communauté internationale à honorer ses engagements envers l'Afrique.
"Je fais partie de cette Commission parce que je pense que ce sera une occasion pour Tony Blair d'amener ses collègues du G8 à respecter leurs engagements.
Il sera très difficile pour ce continent de surmonter les obstacles qu'il rencontre sans ce soutien", a-t-elle ajouté.

06 juillet 2004 18:02:00




xhtml CSS