Maurice propose la candidature de Jean-Claude de l’Estrac à la tête de la Francophonie

Port-Louis, Maurice (PANA) - Le Premier ministre mauricien, Navin Ramgoolam, a officiellement proposé, ce vendredi, la candidature de Jean-Claude de l’Estrac, actuel Secrétaire général de  la Commission de l’Océan Indien (COI), à la tête de la Francophonie, pour succéder au Sénégalais Abdou Diouf qui dirige cette organisation francophone internationale depuis 2002, a appris la PANA de source officielle à Port-Louis.

Dans son message à l’occasion de la Journée internationale de la Francophonie célébrée le 20 mars de chaque année, M. Ramgoolam a fait ressortir que l'heure de l’Océan Indien a sonné, estimant que "Jean-Claude de L’Estrac, un homme de culture et de progrès, diplomate expérimenté tourné vers les défis de l’avenir et communicateur, saura faire entendre la voix de la Francophonie".

Selon lui, cette candidature de Maurice incarne "la richesse d’un projet mobilisateur pour nos pays qui attendent beaucoup d’une Francophonie active, au service d’une mondialisation respectueuse de leur diversité".

L'ancien président du Sénégal, Abdou Diouf, qui arrive  à la fin de son troisième mandat en novembre 2014, n'entend pas briguer un quatrième mandat,  l'Organisation internationale de la Francophonie ne prévoyant pas de limitation de mandat dans sa Charte.
-0- PANA NA/SSB/IBA 21Mars2014

21 mars 2014 17:10:28




xhtml CSS