Maurice pour une Afrique meilleure pour les générations futures

Port-Louis, Maurice (PANA) - Maurice croit fermement qu'une Afrique forte, sécurisée, unie, indépendante sur le plan économique et prospère est essentielle pour le propre progrès économique et le développement social de l'île.

Dans un message ce vendredi à l'occasion de la célébration de la Journée de l'Union africaine, dont une copie a été transmise à la PANA, le ministère mauricien des Affaires étrangères a déclaré: "La stratégie africaine de Maurice, ponctuée par notre contribution au débat sur le développement de l'Afrique au cours de réunions au plus haut niveau, est un indicateur-clé de notre résolution à travailler avec l'Union africaine pour une Afrique meilleure pour les générations futures.

Il indique que 2018 est une année importante pour Maurice, en ajoutant: "Alors que nous célébrons le 50ème anniversaire de notre indépendance, il faut nous rappeler que la décolonisation de Maurice n'est toujours pas terminée. Nous remercions nos pays frères africains pour leur soutien sans faille dans notre quête pour la souveraineté de l'Archipel de Chagos au niveau de toutes les instances concernées".

D'après le ministère, 2018 est également une année importante dans le calendrier de l'Union africaine, puisqu'elle marque la moitié du premier Plan d'exécution sur dix ans de l'Agenda 2063, "notre vision commune pour une Afrique meilleure".

"Malgré les difficultés inhérentes à ce genre de parcours, les réalisations sont nombreuses. La Zone de libre échange continentale africaine constitue la cristallisation d'années d'efforts concertés au niveau régional à travers les blocs économiques régionaux associée à la détermination sans faille de nos dirigeants pour placer l'Afrique au premier plan dans les domaines du commerce et de l'entreprise".

D'après Maurice, l'Afrique s'est transformée et se transforme encore.

"Avec la mise en œuvre progressive mais régulière de l'Acte constitutif, nous sommes devenus une organisation centrée sur les populations avec un intérêt immédiat pour ceux qui ont besoin de notre soutien, en particulier les groupes vulnérables, les jeunes et les femmes - largement touchés par la pauvreté, l'insécurité, les guerres, les atrocités et les calamités - qui ont longtemps été laissés au bord du chemin".

Il a ajouté que: "Faire taire les armes d'ici 2020", est dans ce contexte, une initiative louable mais réalisable qu'avec l'appui de tous les dirigeants africains.

A cet égard, a-t-il souligné: "Les défis à venir ont un dénominateur commun qui est le fléau profondément ancré de la corruption".

"Les dirigeants africains ont signalé leur intention ferme d'éradiquer ce problème majeur en retenant pour thème de la Journée de l'Union africaine: "Gagner la bataille contre la corruption - Une voie durable pour la transformation de l'Afrique", a souligné le ministère mauricien des Affaires étrangères.
-0- PANA NA/MA/FJG/JSG/IBA 25mai2018

25 mai 2018 12:33:47




xhtml CSS